Algérie : Négociation pour la reconduction des contrats gaziers avec ses clients traditionnels

« Tous les contrats de commercialisation de gaz à long terme seront renégociés », a annoncé le ministre algérien de l’Énergie Mustapha Guitouni, lors d’une conférence- débat tenue le 14 octobre à Alger.

« Tous les contrats de commercialisation de gaz à long terme vont être revus, mais ce seront des négociations fermes », a-t-il précisé en mettant l’accent sur « la grande confiance des clients européens à l’égard de l’Algérie qui a toujours honoré ses engagements ».

L’entreprise pétro-gazière algérienne Sonatrach, avait signé en juillet dernier avec la multinationale italienne Eni, à Milan, un accord dans lequel les deux parties ont entre autres, convenu d’entreprendre une négociation commerciale avec l’objectif d’évaluer la prorogation de la fourniture du gaz au-delà de l’échéance contractuelle en 2019.

Un mois plus tôt, Sonatrach avait renouvelé ses contrats de vente et d’achat de gaz naturel à destination de l’Espagne avec la compagnie Gas Natural Fenosa, et ce, jusqu’en 2030.

L’Algérie était en 2017, le deuxième fournisseur de gaz naturel pour l’Europe après la Russie, couvrant environs 10% de la consommation gazière du vieux continent. Un taux appelé à croitre de 50% à l’horizon 2020.