vendredi, février 26, 2021

Coronavirus : La BERD et l’UE renforcent leur soutien aux femmes d’affaires marocaines 

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), en collaboration avec l’Union Européenne, a, en effet, décidé de renforcer son appui aux petites et moyennes entreprises gérées et détenues par des femmes d’affaires au Maroc. L’objectif étant de les aider à faire face à la pandémie.

On apprend ainsi que plus de 20 femmes d’affaires, qui ont participé au Programme pour les femmes entrepreneures, prennent part à une série de séances de formation en ligne lancées par la BERD avec l’appui de l’UE au titre de son Initiative européenne pour l’inclusion financière. « Cette Initiative propose une aide financière aux micro, petites et moyennes entreprises, y compris les start-ups innovantes, dans les pays du voisinage sud de l’UE. En réponse à la nécessité de s’adapter au télétravail, la formation se concentre sur le marketing numérique, ainsi que la présence et la visibilité en ligne. Le programme porte, entre autres, sur la gestion de crise et le marketing innovant. Il donnera aux participantes les outils nécessaires pour concevoir une stratégie de communication reflétant les défis à relever en cette période de crise et pour préparer la suite », indique la BERD.

Selon l’institution financière, les femmes entrepreneures au Maroc auront aussi la possibilité de prendre part à un programme de mentorat personnalisé avec Endeavor Morocco, et pourront accéder à un réseau de sociétés de conseil en gestion, d’incubateurs d’entreprises, de fonds de placement et de fonds de capital-investissement. Elles auront également accès aux entreprises de hautes technologies.

Soulignons que la BERD a débloqué un soutien immédiat aux entreprises concernées par l’impact du coronavirus. Ainsi, dans un premier temps, la Banque a approuvé un programme de solidarité de 1 milliard d’euros pour les clients existants confrontés à des difficultés temporaires. Ce programme prévoit, entre autres mesures, un appui sous forme de capital à court terme, de refinancement, de financement des échanges et de restructuration.

Pour rappel, la BERD a lancé le Programme des femmes entrepreneures au Maroc en 2018 qui associe des services de conseil et des lignes de crédit accordées par l’intermédiaire de banques partenaires locales, notamment le groupe Bank of Africa et BMCI, soit au total 35 millions d’euros destinés à des investissements dans des projets stimulant la compétitivité des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également