dimanche, mars 7, 2021

La FTH exprime sa stupéfaction quant à l’intervention de Amel Karboul à TEDx Berlin

Dans la même catégorie

Tourisme : Mohamed Ali Toumi appelle la Belgique à réouvrir ses frontières avec la Tunisie

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi a appelé mercredi, l’ambassadeur de Belgique à Tunis, Christophe...

Le Royal Thalassa Monastir ferme ses portes pour une réouverture le 15 avril

En effet, suite aux risques de la propagation du virus Covid-19 de plus en plus probables, la direction de...

Tourisme – René Trabelsi : Environ 100 000 touristes britanniques attendus au cours de l’été 2019

Environ 100 000 touristes britanniques devront mettre le cap vers la Tunisie au cours de l'été 2019 à travers le groupe britannique de tourisme, Thomas Cook, a annoncé jeudi le ministre tunisien du Tourisme et de l'Artisanat, René Trabelsi.

Tourisme – Groupe Chaabane : Inauguration officielle de l’Hôtel Avani Les Berges du Lac Tunis Suites

Le Groupe Chaabane est fier d’annoncer l’ouverture de son premier hôtel 5* : AVANI Les Berges du Lac Tunis...

Nouvelles destinations touristiques: le Rwanda, l’Ethiopie et l’Ouganda dans le top 10

Nouvelles destinations touristiques: le Rwanda, l'Ethiopie et l'Ouganda dans le top 10 Trois pays d’Afrique de l’Est comptent parmi les...

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH), ayant pris connaissance de l’intervention de Madame Amel Karboul à l’occasion du TEDxBerlin, et ce le 25 novembre dernier, tient à exprimer son étonnement et sa stupéfaction quant au contenu de l’intervention ci-dessus mentionnée et dément la version que donne l’ex-ministre du Tourisme du pèlerinage de la GHRIBA, notamment sa prétendue persécution et le fait d’avoir été obligée d’évacuer ses enfants du pays. Elle fait remarquer que la famille de Madame Karboul n’a jamais résidé en Tunisie.

De plus, la FTH dénonce l’inacceptable tentative d’appropriation par l’ancienne ministre du Tourisme de l’organisation de ce pèlerinage qui se déroule depuis des décennies dans les mêmes conditions et dans la même harmonie et signifie son refus de tout amalgame visant à ternir l’image d’une Tunisie qui incarne la modernité, l’ouverture et la tolérance, comme vient de la qualifier à juste titre Joseph Haïm Sitruk, Grand Rabbin de France de juin 1987 à 2008, à l’issue d’un entretien avec l’ambassadeur de Tunisie à Paris.

source : communiqué FTH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également