Le nouveau Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ : Gain de puissance et de précision pour le SUV vecteur de tendances

Mercedes continue à inonder le marché avec une multitude de modèles et surtout pléthore de déclinaisons. Aujourd’hui, nous découvrons la première version sportive du nouveau Mercedes GLE, présenté il y a seulement quelques mois. Il s’agit de la plus « petite » version, à savoir le modèle 53 qui caractérise les versions hybrides chez AMG. En effet, ce Mercedes-AMG GLE 53 bénéficie d’un six cylindres en ligne de 3,0 litres de cylindrée étayé d’un petit moteur électrique distillant 22 chevaux et 250 Nm de couple supplémentaires. En outre, le nouveau Mercedes-AMG GLE 53 est un GLE 450, pourvu d’un système de micro-hybridation via un alterno-démarreur, mais dont la puissance a été augmentée grâce à un léger boost au niveau du turbocompresseur et d’une nouvelle cartographie moteur. De ce fait, en lieu et place des 367 chevaux du GLE 450, cette version 53 développe maintenant 435 chevaux et 520 Nm de couple. Mercedes annonce un 0 à 100 km/h abattu en seulement 5,3 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h.

SUV à vocations sportives oblige, les ingénieurs de chez Mercedes ont intégré un système de transmission 4Matic+ qui répartit la puissance au niveau des quatre roues. Le moteur est indexé à une boîte de vitesses robotisée à double embrayage à neuf rapports 9G-Tronic privilégiant la distribution de la puissance au niveau des roues arrière. La voiture bénéficie également de nombreux systèmes d’aides à la conduite avec l’alerte de franchissement de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif ou encore le freinage automatique d’urgence. Le GLE 53 est équipé d’une suspension pilotée permettant ainsi d’influer sur le tarage de ses suspensions grâce au Dynamic Select et aux réglages Comfort, Sport et Sport +. À cela s’ajoute également un mode Eco, un mode Individual pour personnaliser ses réglages, mais également un mode Offroad et un mode Sable pour optimiser la motricité sur les surfaces plus compliquées.

Esthétiquement, on remarque l’arrivée de la fameuse calandre « Panamericana », propre aux modèles Mercedes-AMG aujourd’hui. Les boucliers avant et arrière sont plus imposants, tout comme les jupes latérales, et on observe l’arrivée d’une quadruple sortie d’échappement ronde, elle aussi spécifique aux modèles 53. L’intérieur n’est pas en reste avec l’arrivée de nouveaux inserts en carbone et en aluminium. On note aussi la présence de cuir et d’Alcantara au niveau des sièges et un peu partout dans l’habitacle d’une manière générale. Les prix français ne sont pas encore connus, mais ceux-ci devraient osciller autour de 100’000 euros. Mercedes-AMG devrait également présenter sous peu les versions 63 et 63 S qui devraient dépasser la barre des 600 chevaux grâce à leur moteur V8 4,0 litres bi-turbo. Concernant le Mercedes-AMG GLE 53, il sera officiellement présenté à l’occasion du prochain Salon de Genève.