samedi, septembre 19, 2020

Accord de partenariat socio-économique entre des organisations patronales tunisienne et norvègienne

Dans la même catégorie

OCDE: Le PIB mondial devrait diminuer de 4,5% en 2020, avant de se redresser pour augmenter de 5 % en 2021

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport portant sur « les perspectives économique...

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74...

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien...

Un accord de partenariat s’étalant sur cinq ans a été signé, lundi, à Tunis, entre l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat et la Confédération des entreprises norvégiennes en vue de renforcer les relations socio-économiques entre les deux pays.

Cet accord de partenariat, qui a été signé dans le cadre de la rencontre d’affaires tuniso-norvégienne, revêt une importance particulière dans le développement des investissements norvégiennes en Tunisie au cours de la prochaine période, a estimé le président de l’UTICA, Samir Majoul.

Il a, à cette occasion, appelé à conclure d’autres accords de ce type afin de favoriser l’échange d’expériences d’autant que la Norvège possède un savoir faire important notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, de la privatisation et de développement des entreprises publiques, de la pisciculture et dans l’industrie du bois.

Selon Majoul, la Norvège accorde beaucoup d’intérêt aux compétences tunisiennes, jugeant indispensable de savoir tirer profit de ces accords afin de favoriser l’intégration des diplômés tunisiens dans les pays européens et de mobiliser les financements nécessaires pour leurs projets sans se contenter de leur offrir des postes d’emploi seulement.

D’après le directeur général de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA Tunisie), Abdelbasset Ghanmi, les investissements norvégiens directs en Tunisie restent faibles et ne dépassent pas les 22 millions de dinars (à l’exception du secteur de l’énergie).

A l’heure actuelle, a-t-il dit, 7 entreprises norvégiennes exercent en Tunisie notamment, dans les secteurs de l’industrie et des services, ajoutant qu’elles emploient 200 salariés. Ces investissements sont répartis sur les différentes régions de la République ( Tunis, Zaghouan, Béja, Gafsa, Tozeur et Medenine…)

La Tunisie est « une destination compétitive » de part son positionnement géographique et son capital humain, a-t-il dit, soulignant que le coût du recrutement des ingénieurs tunisiens constitue le 1/5 du coût de recrutement de leurs homologues issus de l’Europe du sud

De son côté, la directrice des affaires politiques de la confédération des entreprises norvégiennes, Mari Sundli Tveit a fait savoir que les chefs des entreprises norvégiennes sont attitrés par les opportunités investissements en Tunisie surtout dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et de la pisciculture.

Et d’ajouter que son pays œuvre à développer le programme d’appui à la femme au cours prochain quinquennat, précisant que ce programme permettra de renforcer la présence de la femme tunisienne dans les postes de responsabilité et de direction.

Des prix, sont décernés lundi après-midi aux bénéficiaires de ce programme dont la phase pilote a démarré l’année dernière avec la participation de 20 femmes, selon cette responsable.

Articles récents

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et le secteur des transports et...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74 points, Le volume drainé courant...

La Bourse de New York clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500

Entre prises de bénéfices et remontée des inquiétudes relatives à la pandémie de coronavirus, la Bourse de New York a fini dans le rouge...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards d’euros dans le cadre d’une...

Dans la même catégorie