vendredi, septembre 25, 2020

Adwya espère pénétrer les marchés européens

Dans la même catégorie

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés...

Encore plus d’avantages pour les détenteurs de la Carte Privilège Auto suite à la convention signée entre FIX’N’GO et Afrique Assistance

En ce mardi 22 septembre, au siège d’Afrique Assistance, une convention de partenariat a été signée entre FIX’N’GO, premier...

Tunisie Valeurs vient de publier une note sur la société ADWYA, après une année 2019 décevante, « une croissance qui fait défaut, des marges sous pression et un endettement qui augmente année après année ». Le document précise que le nouveau business plan publié en marge de l’AGO semble optimiste.

Malgré la baisse notable des charges financières, (-38% à 4,6 MDT), le résultat net hors élément exceptionnels a été divisé par deux à 1,5 MDT, soit le niveau le plus faible depuis 2011, contraignant la société à renoncer à la distribution des dividendes au titre de l’exercice 2019. Au niveau bilanciel, la dette nette d’Adwya a augmenté de 8% en 2019, frôlant 55 MDt.

L’essentiel de cette dette est détenu à court terme, sous forme d’escompte (41% de la dette financière) chèrement payée et destinée à financer le BFR. En optant pour une éventuelle restructuration financière, Adywa pourrait réduire le poids de sa dette et alléger ses charges financières. En place depuis août 2018, le nouveau management suivra les pas de ses prédécesseurs dans le cadre d’une stratégie visant à rationaliser le portefeuille des produits vers une plus grande cohérence en matière de complémentarité de gamme, lancer de nouveaux produits sur des aires thérapeutiques nouvelles ou des segments de marché non couverts précédemment.

C’est dans cette logique que la société a lancé le projet Gamma depuis 2016, dans le but de pénétrer le segment des produits ophtalmologiques et respiratoires. A noter que ce projet n’atteindra sa vitesse de croisière qu’en 2026, avec un chiffre d’affaires estimé de 10 MDT et pénétrer les marchés export. Le management compte renforcer les relations avec les officines en Libye et renouveler les AMM au Gabon et en Côte d’Ivoire d’ici début 2021. Par ailleurs, en obtenant les certifications européennes pour l’unité Gamma, Adwya espère pénétrer les marchés européens.

Articles récents

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois...

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19 sur les PME en 2020....

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération avec l’Union Européenne, sera lancé...

Hyundai en discussion avec l’UE sur le rachat de Daewoo

Hyundai Heavy Industries, numéro un de la construction navale, est en pourparlers avec les autorités européennes de la concurrence, auxquelles elles pourraient faire des...

Le budget allemand approuvé pour 2021 prévoit un endettement net frôlant les 100 milliards d’euros

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le projet de budget 2021 présenté par le ministre des Finances Olaf Scholz qui prévoit une nouvelle dette...

Dans la même catégorie