AHK : Une minorité d’entreprises allemandes installées en Tunisie croient en un développement économique en 2022

Une minorité d’entreprises allemandes installées en Tunisie, ou celles ayant un lien étroit avec l’Allemagne, croient en une amélioration du développement économique dans le pays en 2022, c’est ce qui ressort de l’enquête annuelle 2021, réalisée par la Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du commerce (AHK).

Plus de 45% de ces entreprises prévoient qu’il n’aura pas de changement en termes de développement économique local dans les douze prochains mois. Près de 30% de ces entreprises estiment qu’il y aura une amélioration, alors que 25% prévoient une détérioration du développement en Tunisie, en 2022.

Près de 200 entreprises ont participé à l’enquête pour la Tunisie début octobre 2021, dont la majorité sont des PME (près de 60% des entreprises emploient moins de 1000 personnes).

Ces sociétés sont actives dans divers domaines tels que l‘automobile et le textile…Il en ressort que les risques qui planent sur le développement économique des entreprises restent multiples, notamment ceux liés aux conditions-cadres de la politique économique, à la crise sanitaire (Covid-19), à la demande client, aux prix des matières premières et au taux de change.

Les chefs d’entreprises interrogés considèrent que leurs relations avec la douane, les ministères et la banque centrale, notamment en matière de transfert des devises sont difficiles.

S’agissant de l’impact d’une inflation persistante et/ou d’une dévaluation du dinar sur leurs entreprises, la plupart soulignent que l’inflation, est un vrai frein pour les sociétés importatrices.

La Tunisie bénéficie de multiples atouts qui pourraient jouer à son avantage pour une relance économique

En contrepartie, les chefs d’entreprises interrogés jugent que la Tunisie bénéficie de multiples atouts qui pourraient jouer à son avantage pour une relance économique, notamment en termes de sa proximité de l’Europe, des coûts de production compétitifs, des coûts de la main d’œuvre ainsi que de sa disponibilité.

À cet égard, l’enquête montre qu’en 2022, la majorité des entreprises membres (plus de 50%) sont plutôt optimistes par rapport à leur développement commercial.

En outre, près de 90% des entreprises prévoient de maintenir ou même d’augmenter le nombre de leurs employés en 2022.

Pour les facteurs clés qui influencent l’évolution de leurs investissements, les chefs d’entreprises répondent que le développement des marchés reste le facteur clé pour les investissements, suivi du climat d’affaires et des avantages accordés à l’investissement.

En 2021, la situation économique de ces sociétés, semble s’être redressée petit à petit, en nette amélioration, par rapport à 2020. Plus de 35% des chefs d’entreprises soulignent réaliser un chiffre d’affaires plus élevé qu’en 2020, alors que plus de 20% ont affiché un chiffre d’affaires inférieur à l’année précédente.

En ce qui concerne les effets de la pandémie de Coronavirus sur l’activité de leurs entreprises, ils disent que les restrictions de voyage affectent le plus les entreprises membres.

En dépit de cette situation, plus de 45% des entreprises ont su tenir le coup face à la crise sanitaire en ce qui concerne le nombre d’employés.

L’enquête souligne, également, que la majorité des entreprises allemandes installées en Tunisie (près de 50%) ont d’autres sites de production ailleurs.

Cette enquête s’inscrit dans le cadre de l‘enquête annuelle de l‘AHK Tunisie ainsi que celle de l’AHK World Business Outlook menée auprès des entreprises membres des Chambres de commerce allemandes à l’étranger, des délégations et des bureaux de représentation (AHK).

Articles récents

A lire également