jeudi, février 25, 2021

Céréaliculture: récolte record de 24 millions de quintaux

Dans la même catégorie

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Précédemment estimée à environ 21 millions de quintaux, la récolte des céréales de la Tunisie pour la saison 2018-2019 devrait atteindre 24 millions de quintaux, soit une récolte record par rapport aux saisons précédentes, a-t-on appris auprès du ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la Pêche, en marge d’une conférence de presse lundi.

« C’est pour la première fois que le transport et le stockage de la récolte ont lieu dès le premier jour de la collecte à moins que la capacité de stockage demeure faible en comparaison avec le volume important de la récolte cette année », a souligné le ministre tunisien de l’Agriculture, Samir Taieb.

En effet, 179 centres permanents de stockage ont été dénombrés par le ministre tunisien. Ces centres de stockage disposent d’une capacité d’environ 6,5 millions de quintaux.

Afin d’assurer le bon déroulement de la moisson, le ministère de l’Agriculture a fait recours au réseau ferroviaire, « un recours qui n’a pas eu lieu depuis une décennie », a commenté le ministre, faisant savoir que la société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a mobilisé 60 wagons d’une capacité de 50 tonnes chacun et que le ministère de la Défense a fourni 16 véhicules.

Jusqu’au lundi 8 juillet, les quantités collectées ont atteint 9,03 millions de quintaux (dont 2,43 millions de quintaux d’orge et 6,05 millions de quintaux de blé dur).

Pour M. Taieb, la récolte céréalière de cette année aura des impacts économiques probants à la lumière d’un gain potentiel de 94 millions de dinars tunisiens (32,4 millions de dollars américains) au cours de la période restante de l’année 2019, soit 1,7% de la valeur des importations des produits alimentaires en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également