Cet été, les Européens partiront davantage en vacances

Quelque 60% d’Européens prévoient de partir en vacances cet été. Une tendance en nette hausse par rapport à 2014 qui concerne aussi les Français.

Les Européens reprennent la route des vacances. Selon le baromètre Ipsos-Europ Assistance publié mercredi 3 juin, 60% d’entre eux (+6 pts par rapport à 2014) et 63% des Français (+5 pts) déclarent qu’ils partiront cet été. Une embellie qui intervient après trois années de baisse ou de stagnation.

Budget serré pour les Français
Côté budget, la tendance est aussi à la hausse. Dans la zone euro, les vacanciers prévoient de dépenser en moyenne 2 390 €, soit 180€ de plus que l’année dernière. Cependant, dans les pays latins, le budget reste serré. Les Français disposent ainsi en moyenne de 2181 euros, soit 46 euros de moins qu’en 2014.

C’est le bord de mer qui remporte une nouvelle fois les suffrages puisque 62% des Européens qui partiront cet été envisagent un séjour balnéaire. Mais la montagne gagne du terrain, avec 20% des intentions de départs en 2015 contre 18% en 2014 et 14% en 2013.

Le tourisme collaboratif séduit

Les Européens seront encore plus nombreux que l’année dernière à voyager en Europe (79%, +3 points), et la France, l’Italie et l’Espagne restent de loin les destinations les plus prisées.

Le secteur touristique doit aussi composer avec l’émergence de nouvelles pratiques, souligne le baromètre. Ainsi, 15% des Européens se déclarent cette année intéressés par le covoiturage, notamment les 18-24 ans (30%). L’échange de logements entre particuliers séduit également 1 Européen sur 10.

La peur des attentats

Sous l’effet d’un contexte international tendu, on observe enfin une augmentation sensible de la préoccupation à l’égard des risques d’attentat (51%, + 5 pts), 37% des sondés se disant « très préoccupés ». Et depuis les attentats de janvier, les Français sont particulièrement inquiets : 38% se disent très préoccupés, soit 10 points de plus qu’en 2014.

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici