samedi, septembre 19, 2020

Coronavirus : Le confinement total a eu son impact sur la demande de l’énergie

Dans la même catégorie

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis...

Crédit smartphone au cœur du partenariat entre UIB et Ooredoo Tunisie

Une Première en Tunisie : l’achat de smartphone en ligne désormais possible à crédit avec zéro avance ! Consciente de...

Elaboration d’un rapport sur l’appui de la Banque mondiale aux campagnes de Lead generation de FIPA-Tunisia (septembre 2020)

La Banque Mondiale a rédigé un rapport intitulé “Attracting Foreign Direct Investment into Tunisia through Outreach Campaigns”. Ce rapport...

Le confinement total a eu son impact sur la demande L’Observatoire national de l’énergie et des mines, relevant du ministère de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique, a publié un bulletin consacré à l’impact de la crise du coronavirus sur la demande de l’énergie en Tunisie.

Les mesures prises par le gouvernement suite à la propagation du coronavirus à partir de mi-mars ont limité l’activité économique ainsi que les déplacements des ménages. L’objectif recherché par les pouvoirs publics était d’éviter la contamination d’un grand nombre de citoyens, dont certains ont été orientés vers le télétravail. Les données disponibles sur l’offre et la demande de l’énergie pour le premier trimestre de 2020 montrent clairement l’impact de la crise du coronavirus sur les principaux indicateurs du secteur de l’énergie et, plus particulièrement, sur la demande qui a connu une stagnation, voire une régression importante.

Diminution du trafic routier
En effet, en ce qui concerne les produits pétroliers, la consommation a enregistré une baisse de -21% au cours du mois de mars 2020 par rapport au même mois en 2019, alors qu’elle était en hausse au cours des deux premiers mois de l’année en cours. Après le couvre-feu décrété par l’Etat, le trafic routier a connu une baisse importante, d’autant plus qu’une autorisation est demandée des automobilistes qui sont obligés d’emprunter la route pour des services urgents. Le kérosène utiliser pour alimenter les avions de ligne est le produit le plus touché par la baisse de la demande (-56%), suivi par le fuel industriel (-30%), l’essence (-25%) et le gasoil (-19%). La Tunisie ayant fermé ses frontières aériennes et maritimes, les avions ne demandent plus de kérosène, ce qui explique la chute de la demande. Quant au gaz GPL utilisé en grande partie dans le secteur résidentiel, il a connu une augmentation de la demande de +13%. Le GPL domestique, qui représente
près de 95% de la demande, s’est accru à lui seul de +16%. Durant la période allant du 22 au 31 mars 2020, on constate une baisse pour la plupart des produits énergétiques. L’Observatoire estime que la demande de l’essence a chuté de près de -74%, celle du gasoil de -56% et celle du fuel de près de -90%.

Chute de la demande du gaz naturel
La consommation du Jet aviation et suite à la fermeture de l’espace aérien, elle est devenue presque nulle. Pour le gaz naturel, la consommation a chuté de -9% au cours du mois de mars par rapport à mars 2019. Cette baisse a touché la consommation du secteur électrique de -6% et les usages finaux tous secteurs confondus de -15%. A noter que le secteur résidentiel, qui représente près de 18% de la demande totale, a enregistré une évolution positive contre une chute de la demande de l’industrie, premier secteur consommateur du gaz (consommation finale). En comparaison de la moyenne de la demande avant et après le confinement, l’Observatoire a enregistré une baisse de -26% de la demande totale de gaz répartie entre 23% pour la production d’électricité et 32% pour les usages finaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Eurostat: la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Union européenne au cours des sept premiers mois de cette année

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Union européenne au cours des sept premiers mois de 2020, une position précédemment occupée par...

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien (GCT) a fait savoir que...

PSA-FCA: Clause d’incessibilité de six mois sur les actions Faurecia

Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé jeudi dans un communiqué qu’à leur demande, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG avaient accepté une...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis conformément au référentiel IFRS. Il...

Dans la même catégorie