dimanche, juillet 12, 2020

Ibrahim Debbache : Entreprises allemandes installées en Tunisie craignent à propos de l’avenir

Dans la même catégorie

AJECT : Propositions sur le Projet de Loi 2019-81 portant sur la Gouvernance des Entreprises et Etablissements publics

L’Association des Jeunes Experts Comptables de Tunisie (AJECT) a souligné l'impératif de procéder à une réforme globale et intégrale...

Banque Africaine de Développement – BAD : La Tunisie sombrera dans une profonde récession

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de mettre à jour ses perspectives de croissance pour le continent Africain...

ADWYA réalise un chiffre d’affaires de l’ordre 105.6 MD à fin 2019

Les résolutions adoptées par l’Assemblée Générale Ordinaire de ADWYA - tenue le 25/06/2020 font apparaître un chiffre d’affaires égal...

Kais Saied annonce le passage à la deuxième phase de la réalisation du projet de la cité médicale à Kairouan

Le Chef de l'Etat, Kais Saied, a annoncé vendredi le passage à la deuxième phase du projet de réalisation...

APTBEF – Tunisia JOBS : 65% des entreprises ont besoin d’au moins 3 mois d’activité pour un retour à la normale

L’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers (APTBEF) et Tunisia JOBS, programme américain de soutien à la...

M. Ibrahim Debbache, président de l’AHK (Chambre tuniso-allemande de commerce et d’industrie) et P.d.g. d’Ennakl Automobile, a indiqué, récemment, que la chambre a élaboré une étude portant sur 580 entreprises allemandes installées en Tunisie à propos de leur situation en période de confinement.

Il s’est avéré que 73% des entreprises disent craindre une baisse de leur effectif et 34% se prononcent sur une très forte baisse de leurs employés. M. Debbache a expliqué que ces pourcentages élevés sont justifiés par le fait que la majorité des investisseurs allemands opérant dans des secteurs économiques fortement sinistrés par la crise du Covid-19. Sur le plan financier, 80% des entreprises allemandes interrogées dans le cadre de ladite étude, disent qu’elles ont subi un impact financier et 35% d’entre elles évoquent un très fort impact.

Pour ce qui est de l’investissement, le président de l’AHK a indiqué que plus de 75% des entreprises pensent qu’il y aura une baisse de leur investissement la suite de la crise due au Covid-19, et 25% estiment qu’il y aura carrément une annulation de leur investissement. D’un autre côté, Ibrahim Debbache a ajouté qu’à peine 7% des entreprises allemandes installées en Tunisie pensent à une fermeture définitive. S’agissant de l’attractivité de la Tunisie, les chefs d’entreprise interrogés, 64% estiment que le pays reste attractif en dépit des effets de la crise sanitaire.

M. Debbache recommande de se préparer aux opportunités d’investissements qui pourront se présenter à la Tunisie. Le secteur de l’automobile reste le plus touché par la crise après une fermeture des usines pendant deux mois. On peut ajouter un manque de visibilité sur la reprise, sachant qu’il existe un stock d’automobiles assez important qui devra d’abord être écoulé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Banque Africaine de Développement – BAD : La Tunisie sombrera dans une profonde récession

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de mettre à jour ses perspectives de croissance pour le continent Africain...

Bloomberg : Facebook pourrait interdire les publicités politiques avant la présidentielle US

Facebook envisage d’interdire les publicités à caractère politique sur ses réseaux sociaux avant la tenue de l’élection présidentielle américaine en novembre, rapporte vendredi Bloomberg,...

ADWYA réalise un chiffre d’affaires de l’ordre 105.6 MD à fin 2019

Les résolutions adoptées par l’Assemblée Générale Ordinaire de ADWYA - tenue le 25/06/2020 font apparaître un chiffre d’affaires égal à 105.6 MD au titre...

Les Bourses européennes termine en hausse malgré les craintes sanitaires

Les Bourses européennes ont clôturé en hausse vendredi après une nouvelle semaine marquée par un arbitrage difficile entre les espoirs de relance et les...

La Bourse de New York finit la semaine en hausse, les annonces de Gilead rassurent

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, soutenue par des annonces positives concernant le traitement développé par Gilead conte le coronavirus...

Dans la même catégorie