La BIAT ne cesse de confirmer sa place de leader

La Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) ne cesse de confirmer sa place de leader en termes de produit net bancaire. La banque compte désormais plus de 200 agences réparties sur l’ensemble du territoire.

Le produit net bancaire individuel de la BIAT a atteint 701,3 MDT au 31/12/2017 contre 593,6 MDT au terme de l’année 2016, soit une augmentation de 18,1%. Cette hausse est boostée par les revenus des portefeuilles, commercial et d’investissement, qui ont augmenté de 16,5% à 172,6 MDT. A fin 2017, la marge sur commission s’est accrue de 8,6% par rapport à 2016 à 163,6 MDT. La marge d’intérêt a augmenté de 23,8% à 365,1 MDT.

Après avoir augmenté de 16% entre 2015 et 2016, les crédits progressent encore de 22,5% entre 2016 et 2017 à 9,4 milliards de dinars. Par ailleurs, les dépôts atteignent à fin 2017 la somme de 10,6 milliards de dinars, réalisant ainsi une hausse de 16,7% par rapport à fin 2016. La banque possède l’un des plus faibles coûts de ressources due à sa structure de collecte dominée par les dépôts à vue (près de 50% des dépôts) faiblement rémunérés. Les dépôts d’épargne et les autres dépôts (à terme, certificats de dépôts…) représentent respectivement 23% et 26,3% de la structure de dépôts de la BIAT. Ce coût des ressources se chiffre à près de 2,7% contre un taux de sortie moyen de 7,4%, ce qui offre une marge confortable de 4,7%. En ce qui concerne la récente hausse du TMM, son impact net devrait augmenter le PNB de la banque d’au moins 60 MDT. En effet, pour ce qui concerne les dépôts, l’enchérissement des ressources serait de moins de 26 MDT pour les dépôts d’épargne et de près de 35 MDT pour les autres dépôts en 2018. Par ailleurs, cette hausse du TMM se traduira en 2018 par un gain de plus 120 MDT sur les intérêts des créances sur la clientèle de la banque, d’où un produit net de 60 MDT rien que par la hausse projetée du taux du marché monétaire.

Du côté des ratios prudentiels calculés sur la base de l’exercice 2016, le taux de créances classées de la BIAT est le plus faible des banques cotées et s’établit à fin 2016 à 5,8% du total des engagements de la banque pour un taux de couverture des créances classées qui demeure à 66,2% au voisinage du niveau réglementaire. Le résultat net part du groupe devrait atteindre les 215 MDT pour l’année 2017. Son PNB consolidé devrait avoisiner les 760 MDT à fin 2017. Pour les années 2018 et 2019, nous tablons sur des résultats nets part du groupe respectifs de 249 MDT et 277 MDT.

Côté boursier, la valorisation du titre demeure attractive puisqu’il se traite à 9,6 fois ses bénéfices 2018 estimés. Le rendement de la banque se situe aux alentours de 3%. La BIAT ne cesse de consolider sa position de leader sur le marché tunisien afin d’être un champion national capable de sortir des frontières tunisiennes. Nous maintenons notre recommandation à l’achat sur le titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici