samedi, mars 6, 2021

La BCT fixe les conditions de bénéfice des crédits accordés aux petites et moyennes entreprises

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l’article 12 du décret-loi du Chef du Gouvernement n°2020-06; prescrivant des mesures fiscales et financières pour atténuer les répercussions de la propagation du coronavirus «Covid-19»; et des décrets gouvernementaux n°2020-308 et n°2020-309, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a publié le 18 juin 2020 la circulaire n°2020-14 relative à la fixation des conditions de bénéfice et des modalités de gestion de la ligne de dotation destinée au refinancement des crédits de rééchelonnement accordés par les banques au profit des petites et moyennes entreprises affectées par les répercussions de la propagation du Coronavirus « Covid – 19».

Le montant de la ligne de la dotation a été fixé à 300 MD et le refinancement concernera les crédits de rééchelonnement accordés par les banques pendant la période allant du 23 mars au 31 décembre 2020 au profit des PME affectées par la pandémie.

Les conditions relatives aux crédits de rééchelonnement concernés par le refinancement sur cette ligne fixées par la circulaire sont notamment :

  • un taux d’intérêt annuel fixe ne dépassant pas le taux directeur de la BCT en vigueur plus 2%.
  • une durée de remboursement ne dépassant 10 ans dont une période de grâce maximum de 2 ans.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également