vendredi, septembre 25, 2020

Le crowdfunding au centre d’une réunion entre le Gouverneur de la BCT et le ministre de l’Industrie et des PME

Dans la même catégorie

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures...

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

MM. Marouane El Abassi, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) et Salah Ben Youssef, Ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ont tenu une séance de travail, le 18 juin 2020 au siège de la BCT, pour discuter des mécanismes de renforcement des échanges et de la coordination entre les deux institutions ainsi que l’examen des possibilités d’élargir les domaines de coopération communs.

Les deux responsables ont souligné lors de cette rencontre, qu’il importe dans une conjoncture économique aussi difficile, d’adopter les mesures appropriées afin d’encourager l’investissement et améliorer la compétitivité du produit industriel tunisien, de nature à préserver les équilibres économiques et financiers du pays. Il s’agit, en effet, de coordonner davantage les politiques industrielle et de financement pour mieux garantir l’efficacité des actions entreprises et assurer une meilleure visibilité pour les opérateurs économiques, ont-ils précisé.

Certains domaines ont été priorisés, lors des discussions, notamment, le développement des chaînes de valeurs selon les filières, l’examen du projet crowdfunding et les assouplissements qui pourraient être introduits sur le Code des changes et du commerce extérieur pour la facilitation de certaines transactions.

Articles récents

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché et la connaissance que le...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures d'appui financier prises par le...

USA : Le chômage nourrit les doutes sur la reprise

Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, l’augmentation inattendue des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ayant ravivé les craintes d’un tassement de...

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois mois, a déclaré jeudi un...

Dans la même catégorie