mardi, septembre 22, 2020

La Tunisie occupe la 8ème place dans l’indice Fondation Mo Ibrahim de la gouvernance en Afrique

Dans la même catégorie

La Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration du 24 septembre au 5 octobre au Palais des Expositions du Sahel !

Prix imbattables et multitude de promotions durant la prochaine édition de la Foire du Meuble, de l’Ameublement et de...

Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente

La disparité régionale persiste au détriment des régions, en matière de développement et d’accès à l’emploi. L’Agence de promotion de...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64%...

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte...

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de...

La Tunisie occupe la 8ème place avec un score de 66,9 sur 100 dans le dernier Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) réalisé auprès de 54 pays, selon le rapport publié cette semaine par la Fondation Mo Ibrahim.

Si la Tunisie arrive loin derrière l’Ile Maurice (en 1ère position), elle réalise, cependant, un progrès de 2,6 par rapport à 2011, qui lui permet de devancer tous les pays de l’Afrique du Nord dont le Maroc en 16ème position (57,6), l’Algérie en 20ème position (52,9) et l’Egypte en 24 position (51,3)

Le dernier Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique indique que “la dégradation assez largement répandue dans la catégorie “Sécurité et Etat de Droit” a freiné l’amélioration de la gouvernance globale en Afrique au cours des dix dernières années”, laquelle a progressé en moyenne d’un point, sur le continent.

La dixième édition de l’IIAG analyse sur l’état de la gouvernance en Afrique, évalue, à partir de 95 indicateurs classés en quatre sous-catégories (sécurité et Etat de droit, participation et droits de l’Homme, développement économique durable et développement humain), issus de 34 sources indépendantes, l’évolution de la gouvernance dans chacun des 54 pays du continent africain au cours de la décennie 2006-2015.

La Fondation africaine Mo Ibrahim (MIF), qui a été créée en 2006, accorde une importance cruciale à la gouvernance et au leadership en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration du 24 septembre au 5 octobre au Palais des Expositions du Sahel !

Prix imbattables et multitude de promotions durant la prochaine édition de la Foire du Meuble, de l’Ameublement et de...

Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente

La disparité régionale persiste au détriment des régions, en matière de développement et d’accès à l’emploi. L’Agence de promotion de l’investissement extérieur (Fipa) avait publié,...

Les Bourses européennes ont vécu leur pire journée depuis juin

Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi et Wall Street creusait ses pertes en fin de matinée, les craintes d’un retour au...

Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la nomination de M. Rosthom Fadhli, en qualité de nouveau gouverneur...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64% de ses produits d'exploitation bancaires...

Dans la même catégorie