jeudi, février 25, 2021

Nestlé relève sa prévision financière pour 2020 après un bon 3ème trimestre

Dans la même catégorie

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Nestlé a revu à la hausse mercredi sa prévision de croissance organique de ses ventes à environ 3% pour l’ensemble de l’exercice 2020, après avoir affiché une progression de 4,9% au troisième trimestre, plus forte que prévu, soutenue par la demande d’aliments pour animaux de compagnie et de produits de santé.

Le numéro un mondial de l’agroalimentaire a mieux résisté à l’impact de la pandémie de COVID-19 que certains de ses concurrents grâce à son large portefeuille de produits.

La demande pour les aliments et boissons à consommer à domicile, pour les marques populaires et pour les produits de santé et de bien-être a bien résisté, alors que les ventes de produits destinés à la consommation hors domicile ont connu des difficultés au troisième trimestre, a déclaré le fabricant du café Nescafé et du chocolat KitKat dans un communiqué.

Le groupe suisse a vu ses ventes progresser de 3,5% en données organiques sur les neuf premiers mois de l’année alors que les analystes tablaient en moyenne sur une hausse de 2,8%, selon un consensus fourni par la société.

Nestlé avait prévu lors de la publication des résultats du deuxième trimestre une croissance organique des ventes entre 2% à 3% pour l’exercice 2020.

Le titre du groupe suisse était indiqué en hausse de 2,7% dans les transactions en avant-Bourse.

Nestlé a enregistré la plus forte croissance de ses ventes dans la région Amériques sur le neuf mois de son exercice tandis que l’Asie a connu une légère progression des ventes.

Le chiffre d’affaires exprimé en francs suisses a reculé de 9,4% pour atteindre 61,9 milliards (57,66 milliards d’euros), pénalisé par des cessions d’actifs.

Sous la houlette de son directeur général Mark Schneider, Nestlé a cédé sa division Nestlé Skin Health, ses produits Herta et son activité de glaces aux États-Unis et placé sous revue sa division Eaux en Amérique du Nord et sa marque Yinlu.

Le groupe a indiqué que ces revues étaient en cours et qu’elles seraient finalisées début 2021.

Lundi, le concurrent Danone a annoncé le lancement d’une revue stratégique de ses activités afin de revenir à son objectif de moyen terme de 3% à 5% de croissance rentable.

Unilever doit faire le point sur son activité jeudi.

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également