dimanche, novembre 29, 2020

PLF 2021 : Le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprise appelle à alléger la pression fiscale sur les PME

Dans la même catégorie

TUNISAIR : Le chiffre d’affaire de la compagnie recule de 67,3 à fin septembre 2020

Les indicateurs d'activité trimestriels de la compagnie aérienne nationale "TUNISAIR" arrêtés au 30 Septembre 2020 font état d'une diminution...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la...

La société « AMS » contredit les informations sur une transaction financière sur son capital

La société « AMS » porte à la connaissance de ses actionnaires, son personnel et le grand public que...

Le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprise (CJD) a appelé, mardi, à alléger la pression fiscale sur les PME et à mettre en place un plan de sauvetage de l’économie qui garantit un climat favorable à l’investissement.

Lors d’une séance d’audition tenue par la commission parlementaire des finances, de la planification et du développement, et consacrée au Projet de loi de Finances 2021, le CJD a proposé d’exonérer les PME de l’impôt sur les sociétés pour les années 2021 et 2022 et d’unifier l’IS à 15%.

Le CJD a, par ailleurs, appelé à intervenir d’urgence, à travers une série de mesures concrètes et flexibles, pour soutenir les entreprises touchées par les répercussions de la crise sanitaire du coronavirus et éviter leur disparition.

Il a aussi plaidé pour un rééchelonnement des échéances de la contribution sociale supportée par les entreprises et pour une réduction du taux de la retenue à la source.

Le CJD a également souligné l’impératif d’accorder de l’importance à la restructuration des entreprises, dans ce contexte socio-économique délicat, et ce en optimisant les mécanismes d’octroi des crédits et en fournissant à ces entreprises l’encadrement et l’accompagnement nécessaires, suggérant, à ce titre, de créer un fonds souverain dédié à la restructuration et à l’accompagnement des entreprises.

Le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprise (CJD) est une organisation relevant de l’UTICA qui soutient les intérêts spécifiques des jeunes dirigeants. Créé en janvier 1998 en collaboration avec le CJD France, le CJD compte actuellement 11 sections régionales et représente les Jeunes Dirigeants de moins 45 ans. Il a pour but de préparer la jeune entreprise tunisienne à relever le défi de la mondialisation.

Articles récents

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off officiel du projet INVESTMED le...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC) pour l’exercice...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), aux pays à...

Bourses européennes: Les actions montent malgré les doutes sur les vaccins et le Brexit

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes, Londres exceptée, progressent vendredi à mi-séance, l’approche du week-end et l’absence d’une bonne partie...

Dans la même catégorie