samedi, mai 30, 2020

TUNISIE — AFD et KFW: coopération financière au beau fixe

Dans la même catégorie

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

M. Mohamed Nizar Yaïche, ministre des Finances, a reçu, récemment, au siège de son département, M. Gilles Chausse, directeur du bureau de l’Agence française de développement (AFD) en Tunisie et M. Sven Neunsinger, directeur du bureau de l’institution allemande des crédits pour la construction (KFW) en Tunisie.

La rencontre a permis de discuter de l’état d’avancement du programme de coopération avec ces deux institutions financières et les possibilités de son développement notamment au cours de cette conjoncture exceptionnelle caractérisée par les effets néfastes de l’épidémie du Covid19. Il est possible d’endiguer les effets de cette crise sanitaire sur les entreprises économiques et la croissance ainsi que sur les activités économiques.

A noter que ces deux institutions, française et allemande, ont toujours soutenu la Tunisie, financièrement, pour assurer son progrès économique. Des fonds ont été mobilisés pour la réalisation de plusieurs projets dans le domaine de l’infrastructure et des entreprises privées, ce qui a permis de consolider le tissu industriel. Les perspectives de la coopération s’annoncent prometteuses d’autant plus que les responsables de ces institutions ont réitéré leur volonté de continuer à soutenir la Tunisie dans cette période difficile.

Articles récents

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a organisé un webinaire sous le...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement par l'augmentation des prix des...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi que son appui aux PME,...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Dans la même catégorie