samedi, mars 6, 2021

Tunisie : Les recettes touristiques poursuivent leur chute, Une perte de 1,5 milliard de dinars à fin juillet 2020

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

La pandémie a frappé de plein fouet le tourisme en Tunisie. En dépit des efforts déployés, la reprise reste timide. D’après les données les plus récentes de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), 40 % des destinations dans le monde ont maintenant assoupli les restrictions sur les voyages mises en place en réponse à la COVID-19.

Toujours selon l’OMT, les derniers chiffres enregistrés le 19 juillet traduisent une hausse par rapport aux 22 % de destinations qui avaient assoupli les restrictions sur les voyages au 15 juin et aux 3% précédemment au 15 mai. « Ils viennent confirmer la tendance d’un mouvement lent, mais continu, d’adaptation et de redémarrage responsable du tourisme international », souligne l’organisation.

Par ailleurs, le coût lié aux restrictions sur les voyages imposées en réponse à la COVID-19 est d’une ampleur énorme. Durant la dernière semaine du mois précédent, l’OMT a fait paraître les données sur l’impact de la pandémie sur le tourisme, épinglant les pertes à la fois en arrivées de touristes et en recettes. Ces chiffres font ressortir qu’à la fin du mois de mai 2020, la pandémie avait déjà entraîné un manque à gagner de 320 milliards de dollars, c’est plus que le triple des pertes au niveau des recettes du tourisme international enregistrées pendant la crise économique mondiale de 2009.

Nécessité d’un effort soutenu d’adaptation à la nouvelle réalité

Selon les derniers indicateurs publiés par la Banque Centrale de Tunisie (BCT), les recettes touristiques en Tunisie ont atteint à la fin de sept premiers mois de l’année en cours, la somme de 1223,7 MDT contre 2795,1 MDT durant la même période de l’année écoulée, soit une chute de -1571,4 MDT (une perte de 1,5 milliard de dinars). Les répercussions sont lourdes quant à un manque à gagner en termes de devises au moment où l’économie tunisienne a vivement besoin d’entrée en devises. En Tunisie, comme partout ailleurs dans le monde, notre pays n’a d’autres choix que de s’engager résolument dans un effort soutenu et sans relâche d’adaptation à la nouvelle réalité.

Il est à rappeler que les recettes touristiques en Tunisie sur toute l’année 2019 ont atteint 5,6 milliards de dinars. Avec les tiraillements politiques et la résurgence de coronavirus, autant d’obstacles qui nous laissent perplexes. Donc, pourrions-nous franchir le gap ? Est-ce que le tourisme intérieur pourrait sauver la mise? Wait and See.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également