mardi, mars 2, 2021

Tunisie – Investissement: 67 milliards de dinars pour réformer le secteur des transports d’ici 2040

Dans la même catégorie

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Le ministre tunisien du Transport Hichem Ben Ahmed a présenté mardi à Tunis une étude portant sur un plan directeur national des Transports à l’horizon 2040 qui prévoit des projets d’un coût estimé à 67 milliards de dinars (22,15 milliards de dollars), dont 13,8 milliards de dinars (4,5 milliards de dollars) dédiés à l’entretien d’infrastructures existantes.

« La priorité a été donnée au transport ferroviaire auquel ont été consacrés 19 projets d’un coût de 28 milliards de dinars (9,25 milliards de dollars) », a révélé le ministre tunisien du Transport, lors d’un point de presse portant sur les grandes lignes de cette étude.

L’étude propose aussi la réalisation de 18 projets routiers, 6 projets portuaires et 4 projets aéroportuaires.

M. Ben Ahmed a précisé dans ce contexte que le secteur des Transports devrait jouer, conformément aux directives de cette étude, le rôle d’outil de développement économique et social au niveau national. Selon lui, la vision 2040 pour le secteur cible des réseaux routier et autoroutier, ferroviaire, aérien et portuaire, assure « efficience, efficacité et durabilité ».

Un dialogue national sera organisé le 3 mai 2019 en présence du Chef du gouvernement, Youssef Chahed, « pour discuter et identifier d’une manière participative des solutions aux multiples problèmes et difficultés rencontrés par les citoyens à cause des dysfonctionnements et des services médiocres de certains modes de transport ».

A noter que l’étude du plan directeur national des Transports à l’horizon 2040 de Tunisie a été réalisée via un cofinancement sous forme de don accordé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

A lire également