samedi, mai 30, 2020

Tunisie : un fléchissement observé du PIB à 1,7% au premier trimestre 2020

Dans la même catégorie

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Le PIB de la Tunisie a fléchi à 1,7% au premier trimestre de cette année, contre 2% au dernier trimestre de 2019 et 1,2% au premier trimestre de l’année dernière.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public, vendredi, par l’Institut national de la statistique (INS), dont Anadolu Agency a eu une copie.

En effet, plusieurs secteurs ont été touchés par les répercussions de la crise du nouveau coronavirus, notamment, le secteur du tourisme, contribuant à hauteur de 7% au produit intérieur brut du pays. Il s’agit du secteur le plus touché par la pandémie.

Dans le contexte de la pandémie mondiale, une baisse de 15.08% des recettes touristiques a été subie entre le début de l’année et le 20 avril par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant 976,5 millions de dinars (334,4 millions de dollars).

Les autorités tunisiennes s’attendent à une perte de 4 milliards de dinars (1,4 milliard de dollars) pour le secteur du tourisme. Un secteur où 400 000 emplois sont menacés en raison des répercussions de la crise de la Covid-19.

La Tunisie prévoit, également, une contraction de 4,3% de son économie cette année en raison des répercussions négatives du nouveau coronavirus, la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement par l'augmentation des prix des...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi que son appui aux PME,...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Tunisie – Indicateurs économiques : Contraction du déficit courant et consolidation des entrées nettes de capitaux extérieurs en 2019

Le secteur extérieur a évolué, au cours de l’année 2019, dans une conjoncture économique marquée par la faiblesse de la croissance économique suite à...

Dans la même catégorie