samedi, mai 30, 2020

Compagnie des Phosphates de Gafsa « CPG » : les résultats de la compagnie en chute libre

Dans la même catégorie

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Le résultat d’exploitation et le résultat net de la Compagnie des Phosphates de Gafsa sont en chute libre ces dernières années, avec un déficit de plus ou moins 100 MD, en 2017. Les charges du personnel de la compagnie est, pourtant, en hausse continue, dépassant les 250 millions de dinars (MD), à fin 2019.

Selon des données, publiées mercredi, par le ministère de l’Energie, des mines et de la transition énergétique, le résultat de la CPG est passé de 400 MD en 2012, à près de 50 MD en 2014, et depuis 2015, la société est dans une situation déficitaire (plus de -120 MD en 2017).

Cette situation rend encore plus difficile l’état de la CPG qui devrait traiter avec un coût de production plus élevé que le prix de vente de phosphate.

En 2019, le coût de production par tonne avoisine les 250 MD, alors que le prix est de l’ordre de 190 MD. Le rapport des entreprises publiques, publié récemment par le ministère des Finances, fait état d’un endettement de la CPG de l’ordre de 105 D, à fin 2017, en hausse de 18%, par rapport à 2016.

Articles récents

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a organisé un webinaire sous le...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement par l'augmentation des prix des...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi que son appui aux PME,...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Dans la même catégorie