mardi, mars 2, 2021

Compagnie des Phosphates de Gafsa « CPG » : les résultats de la compagnie en chute libre

Dans la même catégorie

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Le résultat d’exploitation et le résultat net de la Compagnie des Phosphates de Gafsa sont en chute libre ces dernières années, avec un déficit de plus ou moins 100 MD, en 2017. Les charges du personnel de la compagnie est, pourtant, en hausse continue, dépassant les 250 millions de dinars (MD), à fin 2019.

Selon des données, publiées mercredi, par le ministère de l’Energie, des mines et de la transition énergétique, le résultat de la CPG est passé de 400 MD en 2012, à près de 50 MD en 2014, et depuis 2015, la société est dans une situation déficitaire (plus de -120 MD en 2017).

Cette situation rend encore plus difficile l’état de la CPG qui devrait traiter avec un coût de production plus élevé que le prix de vente de phosphate.

En 2019, le coût de production par tonne avoisine les 250 MD, alors que le prix est de l’ordre de 190 MD. Le rapport des entreprises publiques, publié récemment par le ministère des Finances, fait état d’un endettement de la CPG de l’ordre de 105 D, à fin 2017, en hausse de 18%, par rapport à 2016.

Articles récents

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

A lire également