jeudi, novembre 26, 2020

France: La dette publique va atteindre près de 120% du PIB

Dans la même catégorie

Allemagne: Recul du climat des affaires pour le deuxième mois d’affilée

Le climat des affaires en Allemagne s’est dégradé en novembre pour le deuxième mois consécutif alors que les mesures...

Allemagne: La croissance du PIB révisée à 8,5% au troisième trimestre

L’économie allemande a enregistré au troisième trimestre une croissance record de 8,5%, un chiffre légèrement supérieur à la première...

Total envisage des départs volontaires en France, cible ses sièges

Total a annoncé lundi un projet de plan de départs volontaires en France qui se traduirait par un dégel...

Bourses européennes: Les espoirs de vaccins portent les actions européennes

Les principales Bourses européennes progressent lundi matin, la perspective de vaccins contre le COVID-19 laissant espérer un assouplissement des...

Le Royaume-Uni et le Canada signent un accord de continuité commerciale post-Brexit

La Grande-Bretagne et le Canada sont parvenus samedi à un accord de "continuité commerciale" censé garantir les échanges bilatéraux...

Les nouvelles dépenses engagées par le gouvernement pour soutenir les entreprises et les commerces touchés par le confinement en vigueur depuis vendredi en France vont porter le niveau de la dette publique à 119,8% du produit intérieur brut en 2020, déclare Bruno Le Maire dans une interview au Parisien.

Les quinze milliards d’euros supplémentaires annoncés jeudi par l’exécutif pour le seul mois de novembre “vont augmenter le niveau de la dette française”, avertit le ministre de l’Economie et des Finances dans cet entretien publié en ligne vendredi.

“Nous avions prévu pour 2020 un niveau d’endettement de 117,5% du PIB. Ce chiffre va passer à 119,8%”, ajoute-t-il.

Le rétablissement d’un confinement généralisé en France pour freiner une deuxième vague d’épidémie liée au nouveau coronavirus va entraîner la fermeture de quelque 200.000 commerces jugés non essentiels, ce qui provoque le mécontentement de ces derniers.

“Je comprends la colère des commerçants”, dit Bruno Le Maire. “Je la comprends d’autant plus que les fêtes de Noël approchent et que beaucoup ont constitué des stocks. C’est un vrai coup dur. Mais nous ne laisserons tomber personne. Nous apportons à ces commerces fermés un soutien économique massif, encore plus puissant que lors du premier confinement.”

Articles récents

Les milliards qui disparaissent dans les paradis fiscaux

Selon les estimations du rapport "State of Tax Justice 2020" récemment publié, le système fiscal mondial perd plus de...

La société pétrolière ATOG veut développer ses investissements dans les énergies renouvelables en Tunisie

Des responsables de la société pétrolière tuniso-britannique ATOG (Anglo-Tunisian Oil & Gas) ont exprimé leur volonté de développer ses investissements dans les énergies renouvelables...

Instadeep s’allie à BioNTech, pour développer de nouvelles immunothérapies contre le cancer

BioNTech, laboratoire de biotechnologie et d'immunothérapie de nouvelle génération et l'un des plus grands en Europe et la startup tunisienne InstaDeep, spécialisée dans la...

Nestlé cède sa marque Yinlu à Food Wise

Nestlé a annoncé mercredi céder sa marque Yinlu, qui fabrique du lait d’arachide et du riz au lait en boîte en Chine, à Food...

Bourses mondiales: Encore au moins six mois de hausse en vue pour les actions

Les Bourses mondiales devraient continuer de monter pendant au moins six mois encore, mais à un rythme moins soutenu, en profitant des liquidités bon...

Dans la même catégorie