mercredi, septembre 23, 2020

La BCE devrait amplifier son action dans les prochains mois, selon Allianz GI

Dans la même catégorie

Les Bourses en Europe finissent dans le désordre, l’inquiétude demeure

Les principales Bourses européennes ont terminé mardi en ordre dispersé après leur net repli de la veille, la persistance...

Les Bourses européennes ont vécu leur pire journée depuis juin

Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi et Wall Street creusait ses pertes en fin de matinée,...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards...

PSA-FCA: Clause d’incessibilité de six mois sur les actions Faurecia

Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé jeudi dans un communiqué qu’à leur demande, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance...

La Banque centrale européenne (BCE) devrait intensifier son action dans les prochains mois face à l’essoufflement de la croissance dans la zone euro, dit-on chez Allianz Global Investors.

La réunion de rentrée de l’institut d’émission, jeudi, devrait être pauvre en annonces mais la BCE devrait néanmoins la mettre à profit pour réitérer son message accommodant, écrit Franck Dixmier, directeur des investissements obligataires pour la branche de gestion d’actifs de l’assureur allemand, dans une note publiée lundi.

« Face à un degré d’incertitude élevé sur l’évolution de la pandémie, la faible inflation et les perspectives macroéconomiques, un soutien constant de la politique monétaire et le maintien d’un biais accommodant sont indispensables et elle (la BCE, ndlr) se tient prête à faire davantage », lit-on dans la note.

Les mesures susceptibles d’être annoncées dans les prochains mois pourraient inclure une extension des montants d’actifs que la BCE rachète dans le cadre de son « programme d’achats d’urgence pandémique » (PEPP) ou une modification des paramètres de celui-ci, selon Allianz GI.

La BCE pourrait également rendre plus favorables les conditions des prêts qu’elle accorde aux banques dans le cadre de ses opérations de financement ciblées à long terme (TLTRO), poursuit Franck Dixmier.

« Une baisse du taux de dépôt, qui relancerait le débat sensible sur les taux d’intérêts négatifs, nous semble en revanche plus difficile à anticiper », ajoute-t-il.

Articles récents

Rentrée scolaire, les Fondations de l’UIB se mobilisent

La Fondation Solidarité & Innovation by UIB a fait don de masques lavables, de visières de protection et de...

Ooredoo Tunisie | Visite au gouvernorat de Béja

Dans le cadre du lancement des activités de responsabilité sociale, les responsables de la compagnie Ooredoo, se sont rendus au gouvernorat de Beja, et...

La Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration du 24 septembre au 5 octobre au Palais des Expositions du Sahel !

Prix imbattables et multitude de promotions durant la prochaine édition de la Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration au Palais des...

Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente

La disparité régionale persiste au détriment des régions, en matière de développement et d’accès à l’emploi. L’Agence de promotion de l’investissement extérieur (Fipa) avait publié,...

Les Bourses européennes ont vécu leur pire journée depuis juin

Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi et Wall Street creusait ses pertes en fin de matinée, les craintes d’un retour au...

Dans la même catégorie