La Grande-Bretagne et l’Union européenne signent un pacte de coopération sur les services financiers

La Grande-Bretagne et l’Union européenne (UE) ont conclu vendredi un nouveau pacte sur les services financiers qui leur permettra de coopérer en matière de réglementation, mais qui n’améliore guère l’accès de la City au bloc.

Le ministère britannique des finances a déclaré que les deux parties s’étaient mises d’accord sur un protocole d’accord qui fixera les conditions sous lesquelles les régulateurs de l’UE et de la Grande-Bretagne partageront leurs informations.

Bruxelles a néanmoins précisé que le protocole d’accord ne permettra pas automatiquement à la Grande-Bretagne de vendre à nouveau une large gamme de produits et de services aux clients de l’UE.

Selon les experts du secteur, si le cadre est utile, il est peu probable qu’il permette aux banques et aux courtiers d’avoir à nouveau accès à l’UE comme c’était le cas avant que la Grande-Bretagne ne quitte l’Union.

En janvier, c’est plus de 6 milliards d’euros d’échanges quotidiens d’actions qui ont quitté Londres pour Amsterdam, ainsi que des pans entiers d’échanges de produits dérivés.

Articles récents

A lire également