14éme réunion des parlementaires méditerranéens: Renforcer la bonne gouvernance et promouvoir l’économie verte

Renforcer la bonne gouvernance, promouvoir une économie verte circulaire et neutre en carbone et harmoniser les cadres réglementaires dans les pays méditerranéens avec les conventions et les stratégies mondiales, dont l’Agenda 2030, telles sont les principales recommandations de la 14éme réunion du cercle des parlementaires méditerranéens pour le développement durable en Méditerranée, tenue mardi à Rabat.

Des parlementaires de 6 PAYS (Maroc, Jordanie, Egypte, Palestine, Tunisie et France) et des représentants de la société civile d’une vingtaine de pays méditerranéens, ont appelé à mettre à niveau la sécurité nationale et régionale et la sécurité de l’approche Nexus (synergie entre les secteurs de l’eau, de l’Energie, de l’Alimentation et de l’ Ecosystème (EEAE) avec la promotion des énergies renouvelables et l’utilisation des ressources en eau non conventionnelles, en ciblant particulièrement les secteurs de l’agriculture et de tourisme

Ils ont appelé dans le cadre de la déclaration de Rabat adoptée au terme de leur travaux, l’Union Européenne et la Communauté internationale, à faire preuve, de manière concrète, de solidarité et a développer une politique globale, qui réduit les tensions dans les pays d’origine des immigrants et aider les pays hôtes et en transition, à promouvoir et maintenir des actions concrètes pour atténuer leurs conséquences sur les communautés d’accueil et les réfugiés.

Ils ont, encore,recommandé de promouvoir systématiquement l’éducation pour promouvoir le développement durable (EDD) à tous les niveaux, conformément à la Stratégie méditerranéenne pour l’EDD et à son Plan d’actionc ainsi que d’accroître les ressources matérielles et humaines investies dans ce domaine.

La 14éme réunion du cercle des parlementaires et acteurs de la societe civile méditerranéens pour le développement durable en Méditerranée de à Rabat, a demarré mardi matin, dans l’objectif de lancer d’une nouvelle décennie de développement durable, en Méditerranée.

SourceTAP

Articles récents

A lire également