BERD : Un prêt de 20 MD pour soutenir la production d’huile d’olive

Le prêt de la Berd soutiendra le développement de ce secteur d’une importance stratégique pour l’économie tunisienne, en vue de promouvoir l’intégration régionale et de renforcer la compétitivité des exportations.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a accordé un prêt de 20 millions de dinars tunisiens (6,2 millions d’euros) à la Compagnie générale des industries alimentaires (Cogia SA) afin de soutenir la production d’huile d’olive en Tunisie, a annoncé, jeudi, la Banque. Le prêt de la Berd soutiendra le développement de ce secteur d’une importance stratégique pour l’économie tunisienne, en vue de promouvoir l’intégration régionale, de renforcer la compétitivité des exportations et de soutenir la croissance économique nationale, a encore souligné la Banque.

Les fonds de la Banque permettront à Cogia de développer ses activités d’approvisionnement, d’embouteillage et d’exportation d’huile d’olive tunisienne. Cogia est l’un des rares grands opérateurs du pays à se consacrer exclusivement à la production et à l’exportation d’huile d’olive tunisienne en bouteille, qu’elle vend dans plus de 40 pays. Pour rappel, la Berd est impliquée dans le secteur de l’huile d’olive tunisienne depuis 2012 et, à ce jour, a financé six projets, dont un premier prêt à Cogia en 2017.

En 2015, la Banque a rejoint un groupe de travail sectoriel en Tunisie aux côtés de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et d’autres parties prenantes. Les principaux objectifs du groupe sont de favoriser le dialogue public-privé sur l’organisation sectorielle, d’examiner la chaîne de valeur en mettant l’accent sur l’amélioration de la qualité et d’établir un plan d’action pour soutenir la mise en œuvre d’une stratégie globale pour l’huile d’olive.

Articles récents

A lire également