jeudi, septembre 24, 2020

IATA : L’aviation mondiale en chute libre en mars et avril

Dans la même catégorie

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés...

Encore plus d’avantages pour les détenteurs de la Carte Privilège Auto suite à la convention signée entre FIX’N’GO et Afrique Assistance

En ce mardi 22 septembre, au siège d’Afrique Assistance, une convention de partenariat a été signée entre FIX’N’GO, premier...

En chiffres désaisonnalisés, les volumes globaux de passagers sont revenus à des niveaux jamais vus depuis 2006.

Les mois de mars et d’avril ont été des mois désastreux pour l’aviation mondiale. Le trafic mondial de passagers a fortement chuté, en mars 2020, et risque de se détériorer davantage en avril en raison des restrictions de voyage destinées à ralentir la propagation de Covid-19, rapportent les dernières données de l’Association du transport aérien international (IATA).Toujours selon ces données, la demande (mesurée en RPK : kilomètres-passagers payants – mesure du trafic réel de passagers) a enregistré la baisse la plus importante de l’histoire récente, en plongeant de 52,9%, en mars 2020 par rapport à mars 2019.

En chiffres désaisonnalisés, les volumes globaux de passagers sont revenus à des niveaux jamais vus depuis 2006. La capacité (mesurée en ASK : sièges-kilomètres offerts – mesure de la capacité des transporteurs) a chuté de 36,2% en mars 2020 et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 21,4 points de pourcentage pour s’établir à 60,6%. «Le mois de mars a été désastreux pour l’aviation. Les compagnies aériennes ont ressenti l’impact croissant des mesures reliées au Covid-19, comme les fermetures de frontières et les restrictions à la mobilité, y compris dans les marchés intérieurs. La demande est au même niveau qu’en 2006, mais nous avons les flottes et le personnel nécessaires pour le double. Pire encore, nous savons que la situation s’est détériorée davantage en avril et les indices laissent entrevoir une reprise lente», a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA.

Le trafic de passagers internationaux a diminué de 55,8% en mars 2020 comparativement à mars 2019. Toutes les régions ont subi des baisses de trafic à deux chiffres. La capacité a chuté de 42,8% et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 18,4 points de pourcentage pour s’établir à 62,5%. Le trafic intérieur s’est contracté de 47,8% en mars 2020, par rapport à mars 2019, et tous les marchés ont enregistré des pourcentages de baisse à deux chiffres. La capacité a diminué de 24,5% et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 26 points de pourcentage pour s’établir à 58,1%. «L’industrie est en chute libre et nous n’avons pas atteint le fond. Mais il viendra un temps – le plus tôt possible, j’espère – où les autorités seront prêtes à lever les restrictions à la mobilité et à ouvrir les frontières. Il est impératif que les gouvernements travaillent avec l’industrie dès maintenant pour préparer cette étape.

C’est le seul moyen de faire en sorte que les mesures soient en place pour assurer la sécurité des passagers et donner aux gouvernements l’assurance que les compagnies aériennes ne seront pas des vecteurs de la maladie. Le seul moyen d’y parvenir est de travailler ensemble», souligne encore le directeur général de l’IATA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Hyundai en discussion avec l’UE sur le rachat de Daewoo

Hyundai Heavy Industries, numéro un de la construction navale, est en pourparlers avec les autorités européennes de la concurrence, auxquelles elles pourraient faire des...

Le budget allemand approuvé pour 2021 prévoit un endettement net frôlant les 100 milliards d’euros

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le projet de budget 2021 présenté par le ministre des Finances Olaf Scholz qui prévoit une nouvelle dette...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du chiffre d’affaires de 3,8% en...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés dans le cadre d’une enquête...

Dans la même catégorie