samedi, mars 6, 2021

La BERD et l’OMT visent à stimuler la reprise du secteur du tourisme

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

La propagation rapide du coronavirus a eu un impact massif sur de nombreux secteurs de l’économie mondiale, le tourisme étant parmi les plus touchés. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations Unies unissent leurs forces pour relancer le secteur du tourisme dans les 38 économies dans lesquelles la Banque investit.

Selon l’analyse de l’OMT, toutes les destinations mondiales ont introduit des restrictions sur les voyages en réponse à Covid-19 un acte sans précédent. Alors que certaines destinations commencent à assouplir les restrictions, la crise est loin d’être terminée et ce confinement a entraîné une chute massive des arrivées de touristes internationaux.

Compte tenu de ces événements sans précédent, la BERD et l’OMT ont convenu de prendre des mesures immédiates pour faciliter la reprise du tourisme. Le soutien est actuellement envisagé pour un certain nombre de pays, dont l’Albanie, l’Arménie, la Croatie, l’Égypte, la Géorgie, la Grèce, la Jordanie, le Liban, le Monténégro, le Maroc, la Tunisie, la Turquie et l’Ouzbékistan.

L’intervention immédiate a été conçue en fonction des trois piliers du Programme d’assistance technique pour la relance du tourisme de l’OMT. Il comprend la mesure de l’impact du Covid-19, des plans de relance avec des incitations pour relancer le secteur du tourisme, des protocoles pour assurer l’hygiène et la sécurité accrues des touristes et des employés, la commercialisation de mesures qui peuvent stimuler la demande touristique, le renforcement des capacités des responsables du tourisme et la formation des entreprises du secteur touristique pour l’adoption des nouveaux protocoles. Un élément clé est de préserver le capital humain ainsi que de s’adapter et de renforcer l’inclusion.

Partenaires de longue date, les deux organisations ont signé en 2015 un Mémorandum de Compréhension de coopération qu’elles ont renouvelé en 2019.

Cette coopération élargit le partenariat existant et s’appuie sur le Covid-19 Tourism Recovery Technical Assistance Package récemment adopté par l’OMT, qui comprend trois piliers à travers lesquels l’organisation prévoit d’aider le secteur : 1) la reprise économique, 2) le marketing et la promotion et 3) le renforcement institutionnel et le renforcement de la résilience.

La BERD engage toutes ses activités en 2020-2021 pour aider ses régions à contrer l’impact économique de la pandémie de coronavirus, les investissements devant atteindre 21 milliards d’euros. La Banque ciblera tous les secteurs de l’économie, y compris le tourisme et l’hôtellerie, qui ont été particulièrement touchés par la crise du Covid-19.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également