vendredi, février 26, 2021

MedFund octroie un financement de 1,8 million d’euros au profit des aires marines protégées de la Tunisie et de l’Albanie

Dans la même catégorie

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Le Conseil d’administration de MedFund a approuvé un financement de 1,8 million d’euros au profit des aires marines protégées de la Tunisie et de l’Albanie au titre des 5 prochaines années. Ainsi, les aires marines protégées des îles Kuriat, de la Galite, de Kneiss, de Zembra et Zembretta en Tunisie et l’aire marine protégée de Karaburun Sazan en Albanie vont bénéficier du soutien du MedFund jusqu’en 2024, a annoncé l’institution dans un communiqué publié mercredi dernier.

Cet appui est destiné aux organisations locales de la société civile et aux agences nationales en charge des aires protégées, a précisé l’institution basée à Monaco.

Il a pour objectif d’apporter un financement durable aux activités essentielles à la gestion effective de ces espaces naturels dans le but d’en préserver les écosystèmes marins et les populations qui en dépendent.

D’après le communiqué, un prochain appel à manifestation d’intérêt est prévu en juin prochain, afin de soutenir de nouvelles aires marines protégées en Méditerranée.

Le 12e conseil d’administration de MedFund s’est tenu le 24 mars dernier, dans un contexte mondial bouleversé par une crise sanitaire sans précédent.

MedFund est une plateforme de coopération méditerranéenne qui regroupe 15 membres, dont 6 pays méditerranéens ainsi que des organisations régionales de la société civile. Elle est constituée, notamment, d’États ayant une politique ambitieuse en faveur de la création d’aires marines protégées et ayant manifesté explicitement leur soutien à l’initiative.

À ce jour, sont membres la France, la Tunisie, Monaco, le Maroc, l’Albanie et l’Espagne. MedFund bénéficie du soutien financier du Gouvernement de Monaco, de la Fondation Prince Albert II de Monaco, du Fonds pour l’environnement mondial (GEF), du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et de l’Agence française de développement (AFD).

L’initiative s’appuie sur des financements provenant de bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux historiquement intéressés par cette thématique, mais aussi sur des financements provenant d’autres sources notamment du secteur privé et philanthropique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également