Shinsuke Shimizu: Les investissements en Tunisie vont tripler

Selon l’ambassadeur du Japon en Tunisie, Shinsuke Shimizu, son pays compte tripler ses investissements en Tunisie et la 8e édition de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (Ticad 8) en 2022 constituera une occasion pour concrétiser cet objectif, notamment dans l’industrie des composants automobiles. Le Japon envisage aussi d’étendre ses investissements en Tunisie dans d’autres domaines dont la santé, les industries pharmaceutiques et autres secteurs porteurs, a-t-il ajouté au cours d’un atelier tenu jeudi, 30 septembre 2021, par la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise (Ccitj) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica) dans le cadre des préparatifs de la Ticad. M. Shimizu a souligné que le Premier ministre japonais effectuera une visite en Tunisie endant le Sommet, accompagné d’une centaine d’hommes d’affaires japonais, et que la Tunisie pourrait être la porte d’entrée des entreprises japonaises en Afrique.

Il a mis l’accent sur la nécessité d’améliorer le climat d’investissement et économique, notamment au niveau logistique, afin de renforcer la présence des investissements japonais en Tunisie. Il a souligné, aussi, la nécessité d’améliorer les services du port de Radès, précisant que « le rendement de ce port n’est pas au niveau requis ». Un plus grand effort devrait être engagé pour rendre le domaine logistique plus efficient en Tunisie, a-t-il avancé. Le président de la Ccitj, Hédi Ben Abbès, a expliqué que « cet atelier s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de la feuille de route qui a été élaborée pour préparer le sommet Ticad8 ». Ce sommet japonais-africain, a-t-il rappelé, devra réunir tous les pays africains et s’adresse au secteur privé pour développer l’investissement dans tous les domaines.

Articles récents

A lire également