lundi, mars 1, 2021

Tunisie : Un arsenal de mesures en faveur des entreprises touchées par le Covid-19

Dans la même catégorie

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

Le ministère des Finances a affirmé, samedi, que seules les entreprises unipersonnelles (SARL) et les personnes morales bénéficieront des indemnisations apportées par le décret n°6 de l’année 2020, à condition qu’elles aient subi une régression de leurs chiffres d’affaires, sous l’effet de la propagation du coronavirus dans le pays.

L’arrêté gouvernemental simplifiant le décret n°6 de l’année 20020, a exigé que le taux de la régression de chiffres d’affaires ne soit pas inférieur à 25% en mars 2020, par rapport à la même période de l’année dernière ou à 40% durant le mois d’avril de l’année actuelle par rapport à celle de 2019.

L’arrêté publié vendredi dans JORT, exclue les entreprises soumises au régime forfaitaire, les entreprises pétrolières et toutes les sociétés soumises à un taux d’impôts sur revenu de 35 % et exige que la baisse soit liée directement, à la conjoncture sanitaire exceptionnelle due à la propagation du coronavirus, outre la nécessité de préserver les postes des agents permanents ou liés par des contrats d’emploi d’une durée limitée.

Il importe aux entreprises concernées de présenter des demandes pour bénéficier des mesures prévues par le décret n°6 de l’année 2020, à travers la plateforme électronique créé a cet effet «Entreprise.finances.gov.tn», précise le ministère.

La commission d’encadrement et de soutien des entreprises sinistrées,é chargée d’examiner les demandes présentées, tiendra une deuxième réunion mardi prochain.

Pour rappel, le décret n°6 de l’année 2020 porte sur des mesures fiscales et financières destinées à alléger les répercussions de l’épidémie de covid 19. Ces mesures consistent notamment en l’annulation provisoire des amendes de retard des paiements des impôts pour la période comprise entre 1er avril 2020 au 30 juin 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également