vendredi, septembre 25, 2020

Tunisie : Un arsenal de mesures en faveur des entreprises touchées par le Covid-19

Dans la même catégorie

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures...

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Le ministère des Finances a affirmé, samedi, que seules les entreprises unipersonnelles (SARL) et les personnes morales bénéficieront des indemnisations apportées par le décret n°6 de l’année 2020, à condition qu’elles aient subi une régression de leurs chiffres d’affaires, sous l’effet de la propagation du coronavirus dans le pays.

L’arrêté gouvernemental simplifiant le décret n°6 de l’année 20020, a exigé que le taux de la régression de chiffres d’affaires ne soit pas inférieur à 25% en mars 2020, par rapport à la même période de l’année dernière ou à 40% durant le mois d’avril de l’année actuelle par rapport à celle de 2019.

L’arrêté publié vendredi dans JORT, exclue les entreprises soumises au régime forfaitaire, les entreprises pétrolières et toutes les sociétés soumises à un taux d’impôts sur revenu de 35 % et exige que la baisse soit liée directement, à la conjoncture sanitaire exceptionnelle due à la propagation du coronavirus, outre la nécessité de préserver les postes des agents permanents ou liés par des contrats d’emploi d’une durée limitée.

Il importe aux entreprises concernées de présenter des demandes pour bénéficier des mesures prévues par le décret n°6 de l’année 2020, à travers la plateforme électronique créé a cet effet «Entreprise.finances.gov.tn», précise le ministère.

La commission d’encadrement et de soutien des entreprises sinistrées,é chargée d’examiner les demandes présentées, tiendra une deuxième réunion mardi prochain.

Pour rappel, le décret n°6 de l’année 2020 porte sur des mesures fiscales et financières destinées à alléger les répercussions de l’épidémie de covid 19. Ces mesures consistent notamment en l’annulation provisoire des amendes de retard des paiements des impôts pour la période comprise entre 1er avril 2020 au 30 juin 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du...

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi, au palais du gouvernement à...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché et la connaissance que le...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures d'appui financier prises par le...

USA : Le chômage nourrit les doutes sur la reprise

Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, l’augmentation inattendue des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ayant ravivé les craintes d’un tassement de...

Dans la même catégorie