Allemagne: les tensions sur l’offre pèsent sur l’activité manufacturière 

Les tensions sur les chaînes d’approvisionnement ont freiné la croissance de l’activité manufacturière allemande pour le quatrième mois consécutif en novembre, montrent les résultats des enquêtes d’IHS Markit.

L’indice PMI calculé par IHS Markit auprès des directeurs d’achats pour le secteur manufacturier s’est établi à 57,4, un creux de dix mois, après 57,8 en octobre et 57,6 en première estimation.

Les perspectives du secteur sont ternies par les pénuries, notamment de puces et des matières premières. Associés à la hausse des prix de l’énergie, les goulets d’étranglement de l’offre ont amené les industriels à répercuter les coûts supplémentaires sur les consommateurs, ce qui fait craindre une spirale inflationniste préjudiciable à la consommation et à la croissance.

« Alors que la production manufacturière reste faible, les prix en sortie d’usine continuent de monter », a déclaré Phil Smith, économiste d’IHS Markit, ajoutant que le variant Omicron du coronavirus pourrait ajouter de nouvelles tensions sur la chaîne d’approvisionnement.

Articles récents

A lire également