L’activité manufacturière en zone euro affectée par les tensions sur l’offre

La croissance de l’activité manufacturière en zone euro a légèrement accéléré en novembre mais les goulets d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement se sont aggravés, limitant la production et faisant grimper le coût des matières premières.

L’indice d’activité PMI du secteur manufacturier mesuré par IHS Markit est remonté à 58,4 contre 58,3 le mois précédent et 58,6 en estimation « flash ».

Un indice mesurant la production et considéré comme un bon guide de la santé économique a augmenté à 53,8 contre 53,3 en octobre.

« La croissance soutenue du secteur manufacturier de la zone euro masque les fortes difficultés auxquelles les fabricants sont actuellement confrontés. En effet, si la demande reste élevée, comme en témoigne la nouvelle hausse soutenue des nouvelles commandes, les perturbations sur les chaînes d’approvisionnement se sont renforcées à un rythme inquiétant », a déclaré Chris Williamson, chef économiste d’IHS Markit.

Les industriels ont répercuté une majeure partie de la hausse des coûts sur leurs clients, augmentant leurs prix au rythme le plus rapide depuis que la statistique il y a 19 ans. L’indice des prix à la production est passé de 72,6 à 73,7.

Articles récents

A lire également