mardi, septembre 22, 2020

L’économie britannique se contracte de plus de 20% au T2

Dans la même catégorie

Les Bourses européennes ont vécu leur pire journée depuis juin

Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi et Wall Street creusait ses pertes en fin de matinée,...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards...

PSA-FCA: Clause d’incessibilité de six mois sur les actions Faurecia

Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé jeudi dans un communiqué qu’à leur demande, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance...

La Banque d’Angleterre (BoE) évoque une reprise mais envisage un recours aux taux négatifs

La Banque d'Angleterre (BoE) a déclaré jeudi que l'économie britannique avait enregistré des performances supérieures aux attentes ces dernières...

L’économie britannique a subi au deuxième trimestre une contraction record de 20,4% sous les effets de la crise du coronavirus, montre une première estimation publiée mercredi.

Cette contraction d’un trimestre sur l’autre, proche d’un consensus à -20,5%, est la plus importante annoncée à ce jour par une économie développée.

Sur un an, le produit intérieur brut (PIB) de la Grande-Bretagne s’est contracté de 21,7%, contre un consensus de -22,4%.

L’économie britannique entre ainsi en récession avec deux trimestres consécutifs de contraction. Elle s’était repliée au premier trimestre de 2,2% d’un trimestre sur l’autre (-1,7% sur un an).

“Les chiffres d’aujourd’hui confirment que les temps sont durs”, a commenté le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak. “Des centaines de milliers de gens ont déjà perdu leur emploi et, malheureusement, il pourrait y en avoir d’autres dans les mois à venir.”

La Banque d’Angleterre (BoE) a déclaré la semaine dernière ne pas s’attendre à ce que l’économie britannique retrouve son niveau d’avant la pandémie avant la fin de l’année prochaine.

Les signes d’un rebond se dessinent cependant avec une croissance de 8,7% enregistrée en juin par rapport au mois de mai, selon les données publiées par l’Office des statistiques nationales.

Articles récents

Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la nomination de M. Rosthom Fadhli,...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64% de ses produits d'exploitation bancaires...

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte pas de mesures concrètes, visant...

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de tous les défis pour les...

OCDE: Le PIB mondial devrait diminuer de 4,5% en 2020, avant de se redresser pour augmenter de 5 % en 2021

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport portant sur « les perspectives économique : Coronavirus, vivre dans l’incertitude...

Dans la même catégorie