Les principales Bourses européennes montent timidement, l’inflation reste en toile de fond

Les principales Bourses européennes montent timidement lundi à l’ouverture dans un environnement de marché toujours marqué par la peur d’un emballement de l’inflation susceptible d’entraîner un resserrement monétaire prématuré.

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,22% à 6.400,36 points vers 07h40 GMT et à Londres, le FTSE gagne 0,13%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance 0,1%, le FTSEurofirst 300 est quasiment inchangé (+0,01%) et le Stoxx 600 progresse de 0,11%.

Les volumes sont limités en ce lundi de Pentecôte avec des marchés fermés en Allemagne.

Après avoir pris connaisssance vendredi dernier d’indices montrant que la croissance de l’activité du secteur privé aux Etats-Unis avait atteint en mai son plus haut niveau depuis 2009, les investisseurs attendent maintenant les chiffres des dépenses des ménages et l’indice d’inflation « core PCE », privilégié par la Réserve fédérale, qui seront tous deux publiés vendredi prochain.

Tout signe supplémentaire d’une accélération des prix relancerait le débat sur le calendrier d’un retrait progressif (« tapering ») du soutien de la Fed, dont plusieurs responsables doivent s’exprimer dans la semaine.

VALEURS EN EUROPE
A la Bourse de Paris, la cotation de Solutions 30 est réservée mais devrait reprendre, signale Euronext.

Le groupe a annoncé dimanche la mise à disposition de son rapport financier annuel pour l’année 2020, réclamé par l’Autorité des marchés financiers (AMF), et confirmé la reprise de cotation de son titre lundi à l’ouverture.

La société luxembourgeois cotée à Paris déclare que son rapport financier annuel intègre un rapport du cabinet d’audit EY indiquant son « impossibilité d’exprimer une opinion » sur les comptes de l’entreprise. La cotation du titre est suspendue depuis le 10 mai.

A WALL STREET
Les indices de référence de la Bourse de New York ont terminé vendredi en ordre dispersé dans un climat toujours plombé par les craintes entourant l’inflation.

L’indice Dow Jones a gagné 0,36%, ou 123,69 points, à 34.207,84 points, le S&P-500, plus large, a perdu 3,26 points, soit 0,08%, à 4.155,86 points et le Nasdaq Composite a reculé de 64,75 points (-0,48%) à 13.470,99 points.

Les contrats à terme signalent pour l’instant une ouverture des trois grands indices en hausse modérée.

EN ASIE
L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a pris 0,17% et l’indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a gagné 0,4%.

CHANGES/TAUX
La situation est calme sur le marché des devises avec un dollar en léger repli face à un panier de référence et sur le front obligataire où le rendement des Treasuries à 10 ans perd un peu de terrain, autour de 1,62%.

Du côté des cryptomonnaies, le bitcoin tente de reprendre des couleurs après avoir perdu dimanche jusqu’à plus de 13%, toujours pénalisé par les tours de vis des régulateurs chinois contre la plus emblématique des cryptomonnaies. Il prend près de 5% à 36.408 dollars.

PÉTROLE
Les deux contrats de référence sur le brut gagnent chacun autour de 0,7%, à 66,94 dollars pour le baril de Brent et 64,05 dollars pour celui de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici