vendredi, février 26, 2021

Tunisie – INS : En avril, le taux d’inflation a légèrement augmenté à 6,3%

Dans la même catégorie

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Le taux d’inflation a légèrement augmenté à 6,3%, en avril contre 6,2%, en mars et 5,8% en février 2020, c’est ce qui ressort des données publiées mercredi par l’Institut national de la statistique (INS), sur son site web.

Cette progression est expliquée, essentiellement, par l’accélération du rythme des hausses des prix de l’alimentation à 6,2%, en raison de l’accroissement des prix des fruits (13,6%), des poissons (11,1%), et des légumes (9,9%), contre une baisse des prix de l’huile d’olive (13,6%).

De même, l’INS fait état de l’augmentation des prix des produits manufacturés, en glissement annuel, de 7,6%, au vu de la hausse des prix des produits d’entretien courant du foyer, de 7,7% et des produits d’hygiène et de soins personnels de 10,1%.

Quant à l’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie), elle est restée stable à 7%, contre 6,9% en février et 6,8% en janvier 2020.

Les prix des produits libres (non administrés) ont augmenté de 6,5%, contre 5,5% pour les prix administrés.

Pour ce qui est des produits alimentaires libres, ils ont connu une augmentation de 7,1%, contre 1,8% pour les produits alimentaires administrés.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,9% en avril 2020, contre 0,8% en mars 2020. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des articles d’habillement de 6,2%, en raison de la fin des soldes d’hiver, et des prix de l’alimentation de 0,9%, laquelle est due à la hausse des prix des légumes secs (5%), des poissons frais (3,5%), des fruits (2,4%) et des viandes rouges (1,7%).

L’INS a fait ressortir, en outre, un accroissement des prix des produits manufacturés de 1,4%, sur un mois, en raison de la hausse des prix des matériaux de construction de 1,2% et les prix des produits d’entretien courant du foyer de 0,5%.

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également