dimanche, août 9, 2020

Tunisie : Les exportations d’huile d’olive ont enregistré un record durant les cinq premiers mois de la campagne

Dans la même catégorie

UADH : Les revenus se sont établis à 85 588 909 DT à fin juin 2020

La Société UNIVERSAL AUTO DISTRIBUTORS HOLDING « U.A.D.H », vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au 2ème trimestre...

BNA : Le PNB s’élève à 313 millions de dinars à fin juin 2020, soit une augmentation de 2,3%

La BNA publie ses indicateurs d’activité relatifs au 2ème trimestre 2020. L’encours des créances sur la clientèle a atteint...

BIAT : Les dons versés dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 s’élèvent à 20,9 MD

La BIAT a clôturé le premier semestre 2020 avec un Produit Net Bancaire (PNB) qui s’élève à 466,3MD. La...

INS : Une légère régression du taux d’inflation pour s’établir à 5,7% en juillet 2020

Le pouvoir d’achat des Tunisiens plie sous le joug de l’inflation. Cela rend inefficaces et insignifiantes les mesures sociales...

TIA : 34 projets déclarés pour une enveloppe globale de 1499 MDT

Quelques 34 projets ont été déclarés durant les sept premiers mois de 2020, pour des investissements s’élevant à plus...

Les exportations tunisiennes d’huile d’olive ont enregistré un record durant les cinq premiers mois de la campagne (novembre 2019 jusqu’à avril 2020) avec 190 mille tonnes exportées d’une valeur totale de 1.149 milliards de dinars, selon les données qui viennent d’être publiées par l’Office National de l’Huile (ONH).

D’après l’ONH, 80 % de cette quantité exportée était destinée au marché de l’union européenne. Malgré la crise sanitaire du coronavirus, le marché des exportations tunisiennes d’huile d’olive n’a pas été impacté.

Il a continué à bien fonctionner, et ce, suite principalement à l’intérêt des opérateurs à faire exécuter les retraits d’huile d’olive qu’ils avaient contractée de la Tunisie avant cette crise, souligne l’Office.

Cela peut également s’expliquer par le fait que le gouvernement a classé le secteur de l’huile d’olive parmi les secteurs économiques concernés par la continuation des activités en période de confinement généralisé, ajoute la même source.

Par ailleurs, l’ONH a fait savoir que les aides au stockage privé d’huile ainsi que le bon comportement des exportations tunisiennes ont provoqué une baisse à court terme de l’offre d’huile de la Tunisie.

L’activation des mesures du stockage privé a concerné un volume de 46 mille tonnes pour les appels d’offres des mois de février et mars en attendant les résultats du troisième et dernier appel d’offres.

Cette action a permis une reprise des prix au cours des mois de février à avril sur les marchés nationaux, observe l’Office.

La Tunisie projette d’exporter 250 mille tonnes de l’huile d’olive pour des recettes dépassant la barre de 2 milliards de dinars, sur un volume total de production record estimé cette saison à 350 mille tonnes, avait déclaré le Président-Directeur Général de l’ONH, Chokri Bayoudh, en avril dernier à l’agence TAP.

Durant la campagne 2019-2020, la Tunisie a enregistré une production record, avoisinant les 350 mille tonnes.

Marché international
À l’échelle internationale, les prix durant les dernières semaines se maintiennent, avec une légère baisse en Espagne.

La situation des énormes stocks détenus en Espagne continue de conditionner le marché mondial de l’huile d’olive, avec des perspectives d’excellente production pour la prochaine campagne.

Les stocks totaux ont atteint 1 092 mille tonnes vers la fin d’avril.

Le Conseil oléicole international a en effet certifié la baisse, en mai 2020, du prix de l’huile d’olive extra-vierge espagnole en dessous du seuil psychologique de 2 euros / kg, seuil qui pourrait déclencher une nouvelle vague baissière, surtout si les bonnes prévisions de production se confirment.

Les bons volumes de ventes globales en Espagne sur l’année ne parviennent pas à améliorer les prix, mettant la pression sur toute de la filière oléicole.

Les prix de l’huile d’olive sont actuellement affectés par la crise sanitaire du COVID-19, qui génère des perturbations sur les marchés internationaux, ainsi qu’une baisse de la consommation due à la fermeture des restaurants et la contraction du tourisme dans le monde.

La production européenne d’huile d’olive s’élève à 1,89 million de tonnes jusqu’en avril, et la Commission européenne prévoit une production communautaire pour toute la campagne 2019-2020 de 1 906 mille tonnes. (-15,7 %), une consommation de 1 382 mille tonnes (-4,1 %) et des stocks de fin de campagne de 693 mille tonnes (-11,5 %).

Articles récents

L’Italie prolonge le dispositif de chômage partiel face à la crise sanitaire

L’Italie a approuvé vendredi un nouvel ensemble budgétaire destiné à aider commerces et familles à faire face aux effets...

La Bourse de New York clôture peu changé, déception sur l’emploi et le plan de relance

La Bourse de New York a fini en légère baisse à la suite de chiffres de l’emploi jugés décevants et du blocage des discussions...

Allemagne: Le rebond de la production et des exportations se poursuit

L’économie allemande a poursuivi en juin le rebond amorcé le mois précédent avec une hausse de 8,9% de sa production industrielle, stimulée par un...

France: Le déficit commercial a atteint un niveau record en juin, à -8,0 milliards d’euros

Le déficit commercial de la France a atteint un niveau record en juin, sur fond de redressement plus marqué des importations que des exportations,...

Avec Huawei, le mall chez vous

Qu’est-ce que vous faites quand votre téléphone se casse en plein confinement et vous n’avez pas le remplaçant ? ou quand votre ordinateur se...

Dans la même catégorie