vendredi, septembre 18, 2020

Tunisie – Royaume-Uni : Signature d’un accord de commerce et de « continuité politique » en prévision du « Brexit »

Dans la même catégorie

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis...

Crédit smartphone au cœur du partenariat entre UIB et Ooredoo Tunisie

Une Première en Tunisie : l’achat de smartphone en ligne désormais possible à crédit avec zéro avance ! Consciente de...

Elaboration d’un rapport sur l’appui de la Banque mondiale aux campagnes de Lead generation de FIPA-Tunisia (septembre 2020)

La Banque Mondiale a rédigé un rapport intitulé “Attracting Foreign Direct Investment into Tunisia through Outreach Campaigns”. Ce rapport...

Un Accord de commerce et de « continuité politique et commerciale » a été signé, vendredi, à Londres, entre la Tunisie et le gouvernement du Royaume Uni, en prévision de la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne, dite « Brexit ».

Signé par l’Ambassadrice du Royaume Uni à Tunis, Louise De Sousa et l’Ambassadeur de la Tunisie à Londres, Nabil Ben Khedher, cet accord entrera en vigueur, dès que l’accord d’association entre l’UE et la Tunisie cessera de s’appliquer au Royaume-Uni.

Il permet aux entreprises et aux consommateurs britanniques de poursuivre leurs échanges avec la Tunisie, après le départ de la Grande Bretagne de l’UE, régit, à travers d’autres avantages, le commerce de produits industriels sans droits de douanes et favorise la libéralisation des échanges de produits agricoles, agroalimentaires et des produits de la pêche.

En vertu de cet accord, les consommateurs britanniques continueront de bénéficier de prix plus bas sur les produits importés de Tunisie, tels que les textiles et les vêtements. Les consommateurs tunisiens continueront de leur côté, de bénéficier de tarifs réduits sur des produits tels que les machines et les appareils mécaniques fabriqués au Royaume-Uni.

L’accord contribuera également à renforcer les relations commerciales entre le Royaume-Uni et la Tunisie, qui se sont établis à 378 millions de livres sterling en 2018, soit une augmentation de 3% par rapport à l’année 2017.

Outre l’augmentation des échanges commerciaux, l’accord conclu, ce vendredi, vise à renforcer la coopération entre la Tunisie et le Royaume-Uni dans les domaines politique, économique, social et culturel.

Il fournit un cadre de dialogue politique et pour le renforcement de la coopération sur des questions importantes telles que l’éducation, le commerce, l’environnement et les droits de l’homme et « réaffirme l’attachement de la Grande-Bretagne à des relations étroites avec la Tunisie et l’Afrique du Nord ».

Cet accord sera soumis aux procédures parlementaires nationales du Royaume-Uni et de la Tunisie avant son entrée en vigueur.

« La signature de cet accord témoigne de l’engagement du Royaume-Uni envers la Tunisie, œuvrant ensemble pour soutenir nos ambitions communes à long terme d’un partenariat économique plus approfondi », a déclaré, à cette occasion, le ministre d’État, Andrew Murrison.

« En Tunisie, il y’ a des opportunités pour les entreprises britanniques et cet accord donne aux exportateurs et aux consommateurs la certitude dont ils ont besoin pour continuer leur échange commercial librement et en toute confiance alors que le Royaume-Uni se prépare à quitter l’UE », a-t-il encore souligné.

Pour sa part, le ministre d’État au Commerce, Conor Burns, a indiqué que « le gouvernement britannique veille à ce que les entreprises soient pleinement préparées au Brexit. La signature d’aujourd’hui est une garantie pour les entreprises, les exportateurs et les consommateurs britanniques et tunisiens, pour qu’ils continuent leurs échanges commerciaux librement après le départ du Royaume-Uni de l’UE le 31 octobre ».

«Je suis convaincu que cet accord inaugurera une nouvelle phase de renforcement de la coopération entre nos deux pays et contribuera à ouvrir la voie à une intensification des échanges et des investissements bilatéraux dans les années à venir».

Il est à noter que le Royaume-Uni a signé des accords avec des pays représentant un commerce de 100 milliards de livres sterling en 2018.

SourceTAP

Articles récents

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Eurostat: la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Union européenne au cours des sept premiers mois de cette année

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Union européenne au cours des sept premiers mois de 2020, une position précédemment occupée par...

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien (GCT) a fait savoir que...

PSA-FCA: Clause d’incessibilité de six mois sur les actions Faurecia

Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé jeudi dans un communiqué qu’à leur demande, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG avaient accepté une...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis conformément au référentiel IFRS. Il...

Dans la même catégorie