jeudi, mars 4, 2021

Le ministre de l’Economie, Peter Altmaier, L’Allemagne va relever sa prévision de PIB pour 2020

Dans la même catégorie

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

Luis de Guindos: L’inflation en zone euro devrait dépasser les prévisions en 2021

Il est clair que l'inflation dans la zone euro dépassera les prévisions de la Banque centrale européenne (BCE) cette...

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

Grande-Bretagne : Du mieux mais des difficultés persistent

L'activité des entreprises industrielles britanniques s'est améliorée en février mais des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la hausse...

Le gouvernement allemand est sur le point de revoir à la hausse ses prévisions économiques pour cette année en ramenant la contraction attendue du produit intérieur brut (PIB) à moins de 6%, contre 6,3% actuellement, a déclaré vendredi à Reuters une source de la coalition gouvernementale.

Le ministre de l’Economie, Peter Altmaier, devrait présenter ces nouvelles prévisions en début de semaine prochaine, a ajouté cette source.

Une porte-parole du ministre de l’économie a déclaré que les nouvelles prévisions étaient toujours en cours de finalisation et que Peter Altmaier les dévoilerait mardi.

L’économie allemande s’est contractée de 9,7% au deuxième trimestre, une baisse sans précédent, sous l’effet de la chute des dépenses de consommation, de l’investissement des entreprises et des exportations dans le contexte de la pandémie liée au coronavirus.

Les données économiques récentes ont toutefois alimenté l’espoir d’une solide reprise de la première économie d’Europe.

Le moral des investisseurs en Allemagne s’est nettement redressé en août grâce à la reprise de l’activité dans les secteurs de l’industrie et des services. La demande à l’exportation, en particulier de la Chine, a rebondi pour un deuxième mois consécutif en juin et une récente enquête de l’institut Ifo suggère que les entrepreneurs s’attendent à une croissance de l’activité pour les trois prochains mois.

Les perspectives de l’économie allemande sont plus favorables cette année que celles de la plupart des autres pays du G7, exception faite des États-Unis.

Une révision à la hausse des prévisions économiques de l’Allemagne aurait un impact sur l’estimation des recettes fiscales, prévue pour le 10 septembre, et sur le projet de budget pour 2021, qui doit être présenté avant fin septembre.

Des sources avaient déclaré en juin à Reuters que le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, prévoyait de demander au Parlement son accord sur de nouveaux emprunts de 62,5 milliards d’euros, qui porteraient l’effort budgétaire supplémentaire total à 218,5 milliards cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également