lundi, septembre 21, 2020

Automobile :Le marché chinois est devenu le « pilier le plus important » de l’industrie automobile allemande

Dans la même catégorie

La Bourse de New York clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500

Entre prises de bénéfices et remontée des inquiétudes relatives à la pandémie de coronavirus, la Bourse de New York...

Trois femmes en lice sur cinq candidats pour diriger l’OMC

Trois femmes, dont deux africaines, ont atteint le deuxième tour du processus de sélection visant à choisir le prochain...

Eurostat: la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Union européenne au cours des sept premiers mois de cette année

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Union européenne au cours des sept premiers mois de 2020,...

USA: La croissance des ventes au détail ralentit en août

Le rebond des ventes au détail aux Etats-Unis a encore perdu de l'élan en août avec une croissance inférieure...

Banque mondiale : la pandémie pourrait annuler les progrès obtenus sur le front du capital humain au cours des dix dernières années

La pandémie de COVID-19 menace de réduire à néant les progrès durement obtenus au cours de la dernière décennie...

Trois grands constructeurs automobiles allemands, Volkswagen, BMW et Daimler, ont signalé au deuxième trimestre une augmentation de 5% sur un an de leurs ventes de voitures en Chine, selon une étude publiée mercredi par le cabinet d’audit et de conseil Ernst & Young.

Le marché chinois est devenu le « pilier le plus important » de l’industrie automobile allemande, ainsi que de l’industrie automobile mondiale, au deuxième trimestre, a-t-il relevé.

Si ces trois constructeurs ont pu se développer en Chine au deuxième trimestre, « les ventes dans les autres régions ont chuté massivement », a noté Constantin Gall, responsable automobile et transport chez Ernst & Young. En conséquence, la part de la Chine dans leurs ventes mondiales est passée de 33% à 51%.

En revanche, lesdites ventes mondiales ont chuté de 32% au deuxième trimestre, selon l’étude trimestrielle du cabinet qui a analysé les principaux résultats financiers de 17 groupes automobiles.

Dans le même temps, tous les constructeurs automobiles ont enregistré une baisse de 39% de leurs ventes mondiales, a noté Ernst & Young. Les groupes français, peu actifs en Chine, ont même enregistré une baisse de 51%.

« Jamais auparavant le marché chinois n’avait été aussi important pour l’industrie automobile qu’au cours de ces derniers mois », a résumé Peter Fuss, associé chez Ernst & Young.

En raison de la crise sanitaire et économique due au nouveau coronavirus, les 17 groupes automobiles ont affiché une perte d’exploitation totale de 10,8 milliards d’euros (12,7 milliards de dollars) au deuxième trimestre, après un bénéfice d’exploitation de 21,8 milliards d’euros à la même période l’an dernier, selon l’étude.

En Allemagne, les mesures de confinement temporaires ont provoqué l’arrêt presque complet de la production des constructeurs automobiles pendant environ cinq semaines en avril et mai.

« Jamais auparavant il n’y avait eu une telle baisse du chiffre d’affaires, des bénéfices et des ventes », a souligné M. Gall. « La pandémie a parfois engendré le quasi-arrêt de l’industrie automobile mondiale – avec des conséquences catastrophiques sur le chiffre d’affaires et l’évolution des bénéfices ».

Articles récents

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et le secteur des transports et...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74 points, Le volume drainé courant...

La Bourse de New York clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500

Entre prises de bénéfices et remontée des inquiétudes relatives à la pandémie de coronavirus, la Bourse de New York a fini dans le rouge...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards d’euros dans le cadre d’une...

Dans la même catégorie