L’Allemagne va porter ses besoins d’emprunts 2021 à 240 milliards d’euros

Le gouvernement allemand prépare un collectif budgétaire de plus de 60 milliards d’euros qui portera son programme d’emprunts pour cette année à plus de 240 milliards, un montant sans précédent.

Ce nouvel effort des finances publiques est rendu nécessaire par la prolongation du confinement sanitaire, qui se traduit par une augmentation des aides financières aux entreprises et des dépenses d’indemnisation du chômage partiel, ont expliqué ces deux personnes.

Un porte-parole du ministère des Finances s’est refusé à tout commentaire.

Le ministre des Finances, Olaf Scholz, devrait présenter mercredi prochain le projet de collectif budgétaire et les prévisions budgétaires pour 2022.

L’Etat fédéral a levé au total 130 milliards d’euros de dettes nouvelles en 2020, un montant sans précédent, et il prévoit pour l’instant des nouveaux emprunts de 180 milliards environ cette année.

Le dérapage des déficits provoqué par la crise du coronavirus a conduit le Parlement à suspendre pour 2020 et 2021 la règle dite du « frein à la dette » inscrite dans la loi fondamentale allemande qui plafonne les nouveaux emprunts à 0,35% du produit intérieur brut (PIB).

Olaf Scholz a l’intention de recourir une nouvelle fois à cette clause d’urgence en 2022 mais le ministère des Finances n’a pas encore arrêté les détails du projet de budget, ont expliqué les sources.

Selon l’hebdomadaire Der Spiegel, le ministre des Finances pourrait proposer pour l’an prochain de nouveaux emprunts allant jusqu’à 80 milliards d’euros.

Articles récents

A lire également