dimanche, février 28, 2021

La Banque d’Espagne prévoit une reprise plus lente que prévu

Dans la même catégorie

Les Bourses européennes ont terminé la semaine en baisse avec les craintes sur l’inflation

Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, la récente envolée des rendements obligataires, déclenchée par les inquiétudes concernant...

Zone euro: Les prêts aux entreprises ralentissent avec le retour de la récession

Les prêts aux entreprises de la zone euro ont ralenti le mois dernier, alors que le flux de nouveaux...

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

Allemagne: Le PIB soutenu par l’export et la construction au 4e trimestre

Le dynamisme des exportations et de la construction a permis à l'économie allemande de rebondir plus vigoureusement qu'estimé initialement...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son...

Le redressement de l’économie espagnole, qui a sombré dans la plus profonde récession de son histoire récente, sera plus lent que prévu, en raison de la résurgence des cas de contamination au coronavirus qui a pesé sur l’activité au troisième trimestre, a annoncé mercredi la Banque d’Espagne.

Celle-ci s’attend à ce que le produit intérieur brut (PIB) du pays progresse entre 13% et 16,6% sur la période après une contraction record de 18,5% au cours du deuxième trimestre. Malgré ce rebond, l’activité économique serait néanmoins inférieure de 9,5% à 12,3% aux niveaux enregistrés l’année dernière.

Les nouvelles prévisions de la Banque d’Espagne ont été établies suivant deux scénarios : l’un prévoit l’apparition de foyers localisés de contaminations au coronavirus, l’autre anticipe un confinement plus large.

Pour 2020, la banque centrale prévoit une contraction du PIB de l’Espagne comprise entre 10,5% à 12,6%, contre une précédente prévision de 11,6% établie en juin.

Pour 2021, le PIB espagnol devrait connaître une croissance entre 4,1% et 7,3%, en deçà de la précédente projection de la Banque d’Espagne à 9,1%.

« Il y a plus de risques de détérioration, et donc de finir en-dessous de la fourchette de nos prévisions économiques », a déclaré lors d’une conférence de presse Oscar Arce, économiste en chef de la Banque d’Espagne.

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également