samedi, mai 30, 2020

Turquie: La Banque Centrale dément la demande de l’aide financière du FMI

Dans la même catégorie

Turquie – Mustafa Varank: L’économie turque pourrait s’améliorer aux deux derniers trimestres de l’année courante

Le ministre a participé à une vidéoconférence, vendredi. Il a commenté la situation actuelle et les effets de la...

Accord à 9 milliards d’euros entre Lufthansa et le gouvernement allemand

Après de longues semaines de négociations, la compagnie aérienne Lufthansa et le gouvernement allemand se sont mis d’accord sur...

L’économie française, le PIB devrait reculer de 20% au deuxième trimestre

Depuis le début du déconfinement l'activité est repartie "prudemment mais nettement" en France, mais le produit intérieur brut (PIB)...

Dieselgate : Volkswagen devra indemniser les automobilistes en Allemagne

En Allemagne, les propriétaires de véhicules diesel Volkswagen, équipés d'un logiciel de manipulation des émissions polluantes, sont en droit...

Allemagne : La Bundesbank prévoit une contraction importante de l’économie allemande au 2ème trimestre

Les activités économiques en Allemagne seront beaucoup plus faibles au deuxième trimestre de 2020, par rapport au premier trimestre,...

La Banque centrale turque (BCT) a révisé jeudi ses prévisions d’inflation de fin d’année à 7,4% pour 2020, contre 8,2%.

Murat Uysal, le président de la BCT a tenu, jeudi, une vidéoconférence de presse. « La baisse de 0,8 point de pourcentage a été provoquée par la révision à la baisse des projections de l’écart de production et de l’inflation alimentaire », a déclaré le président de la Banque centrale lors de la présentation du deuxième rapport sur l’inflation.

Murat Uysal a déclaré que ce chiffre devrait osciller entre 5,5% et 9,3% fin 2020, soit une moyenne de 7,4%.

Il a ajouté que les récentes mesures monétaires et fiscales contribueront à la stabilité financière et à la reprise post-pandémique en soutenant la production potentielle de l’économie.

« Nous avons revu nos estimations dans un cadre où les effets de l’épidémie de coronavirus sur la volatilité mondiale et nationale et l’activité économique s’affaibliront progressivement au second semestre », a-t-il souligné.

La banque a maintenu la projection d’inflation annuelle pour l’année prochaine à 5,4%, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Murat Uysal a assuré que la Turquie n’a fait aucune démarche auprès du Fond Monétaire International (FMI) pour négocier une éventuelle aide financière ou accord swap (contrat d’échange de flux financiers).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a organisé un webinaire sous le...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement par l'augmentation des prix des...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi que son appui aux PME,...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Dans la même catégorie