Turquie: La Banque Centrale dément la demande de l’aide financière du FMI

La Banque centrale turque (BCT) a révisé jeudi ses prévisions d’inflation de fin d’année à 7,4% pour 2020, contre 8,2%.

Murat Uysal, le président de la BCT a tenu, jeudi, une vidéoconférence de presse. « La baisse de 0,8 point de pourcentage a été provoquée par la révision à la baisse des projections de l’écart de production et de l’inflation alimentaire », a déclaré le président de la Banque centrale lors de la présentation du deuxième rapport sur l’inflation.

Murat Uysal a déclaré que ce chiffre devrait osciller entre 5,5% et 9,3% fin 2020, soit une moyenne de 7,4%.

Il a ajouté que les récentes mesures monétaires et fiscales contribueront à la stabilité financière et à la reprise post-pandémique en soutenant la production potentielle de l’économie.

« Nous avons revu nos estimations dans un cadre où les effets de l’épidémie de coronavirus sur la volatilité mondiale et nationale et l’activité économique s’affaibliront progressivement au second semestre », a-t-il souligné.

La banque a maintenu la projection d’inflation annuelle pour l’année prochaine à 5,4%, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Murat Uysal a assuré que la Turquie n’a fait aucune démarche auprès du Fond Monétaire International (FMI) pour négocier une éventuelle aide financière ou accord swap (contrat d’échange de flux financiers).

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici