lundi, mars 1, 2021

Turquie – Mustafa Varank: L’économie turque pourrait s’améliorer aux deux derniers trimestres de l’année courante

Dans la même catégorie

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

Grande-Bretagne : Du mieux mais des difficultés persistent

L'activité des entreprises industrielles britanniques s'est améliorée en février mais des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la hausse...

France: La croissance du secteur manufacturier s’accélère

La croissance de l'activité manufacturière en France s'est accélérée en février, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle d'IHS...

Allemagne: l’activité à son plus haut niveau depuis 3 ans

Une demande plus forte en provenance de Chine, des États-Unis et de l'Europe a porté la croissance de l'activité...

Les Bourses européennes ont terminé la semaine en baisse avec les craintes sur l’inflation

Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, la récente envolée des rendements obligataires, déclenchée par les inquiétudes concernant...

Le ministre a participé à une vidéoconférence, vendredi. Il a commenté la situation actuelle et les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie.

Le ministre a fait remarquer que le système mondial est remis en question ces deux derniers mois, et que les différences entre les niveaux de développement des pays, ont perdu leur importance.

« Tout dépend de l’allure de la pandémie de Covid-19 dans le monde, mais l’économie peut davantage se dynamiser en été, et dans ce cas-là, nous pourrons constater une forte amélioration aux deux derniers trimestres de l’année », a-t-il déclaré.

Se félicitant de la lutte qu’a menée la Turquie contre la pandémie, Varank a poursuivi : « Nous avons besoin d’une amélioration permanente et stable du secteur réel, à l’aube du retour à la normale. Le taux de croissance économique de 4,5% au premier trimestre de 2020, annoncé aujourd’hui, convient à nos attentes. En réalité, nous avions observé une forte dynamisation à partir de septembre 2019, mais la pandémie l’a interrompue en mars. »

Le ministre a conclu que la Turquie est un pays attractif pour les grandes entreprises mondiales qui cherchent à diversifier de nouveaux partenaires de production.

Après avoir émergé dans la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier, le nouveau coronavirus s’est propagé dans le monde entier.

Le bilan global des décès des suites de la Covid-19 a dépassé les 362 mille, avec environ 6 millions de cas confirmés dans le monde.

Cependant, il est à noter que plus de 2,6 millions de personnes se sont rétablies de la maladie.

La propagation de la Covid-19 a entraîné l’arrêt temporaire des cours dans plusieurs pays, ainsi que le report ou l’annulation de plusieurs activités sportives, politiques et économiques à travers le monde et la fermeture des frontières afin de contenir la maladie.

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également