jeudi, février 25, 2021

Banque d’Angleterre (BoE): Michael Saunders, De nouvelles mesures de relance très probablement nécessaires

Dans la même catégorie

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

Allemagne: Le PIB soutenu par l’export et la construction au 4e trimestre

Le dynamisme des exportations et de la construction a permis à l'économie allemande de rebondir plus vigoureusement qu'estimé initialement...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son...

Bourses européennes: Nouveau repli des actions, toujours des craintes sur l’inflation

Wall Street est attendue en baisse et les Bourses européennes reculent lundi à mi-séance, la hausse des rendements obligataires...

Les Bourses européennes: Fin de semaine positive pour les actions, les taux continuent de grimper

Les Bourses européennes ont bouclé en hausse vendredi une semaine marquée par le retour des craintes inflationnistes, des indicateurs...

Il est « très probable » que l’économie britannique ait besoin de mesures de relance supplémentaires, a déclaré Michael Saunders, un des responsables de la Banque d’Angleterre (BoE) dans un discours pessimiste sur les perspectives.

« Je considère qu’un assouplissement monétaire supplémentaire sera certainement approprié afin d’atteindre un retour durable de l’inflation vers l’objectif de 2% », a annoncé Michael Saunders, qui s’attend à ce que les objectifs énoncés par la BoE pour l’économie ne soient pas atteints.

Il a déclaré que la reprise en cours était le résultat d’une période favorable faite d’importantes dépenses publiques et de la levée progressive des mesures de confinement.

« Cette fenêtre de tir pourrait maintenant se refermer », a-t-il cependant dit, ajoutant qu’une baisse de l’économie serait « très coûteuse ».

Dave Ramsden, vice-gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), et Gertjan Vlieghe, membre du comité de politique monétaire, ont averti mercredi que l’économie britannique pourrait subir plus de dommages que ce que la banque centrale a annoncé le mois dernier.

De nombreux économistes s’attendent à ce que la BoE annonce une nouvelle accélération de son programme d’achat de titres obligataires en novembre.

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également