lundi, septembre 28, 2020

Banque d’Angleterre (BoE): Michael Saunders, De nouvelles mesures de relance très probablement nécessaires

Dans la même catégorie

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés...

François Villeroy de Galhau: La BCE doit envisager de reformuler son objectif d’inflation

La Banque centrale européenne (BCE) doit envisager de reformuler son objectif d’inflation dans le cadre de la révision du...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Le budget allemand approuvé pour 2021 prévoit un endettement net frôlant les 100 milliards d’euros

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le projet de budget 2021 présenté par le ministre des Finances Olaf Scholz...

la Banque centrale européenne prépare un site de vente de créances bancaires

Les autorités européennes travaillent à la création d’un site internet qui permettrait de vendre des centaines de milliards d’euros...

Il est « très probable » que l’économie britannique ait besoin de mesures de relance supplémentaires, a déclaré Michael Saunders, un des responsables de la Banque d’Angleterre (BoE) dans un discours pessimiste sur les perspectives.

« Je considère qu’un assouplissement monétaire supplémentaire sera certainement approprié afin d’atteindre un retour durable de l’inflation vers l’objectif de 2% », a annoncé Michael Saunders, qui s’attend à ce que les objectifs énoncés par la BoE pour l’économie ne soient pas atteints.

Il a déclaré que la reprise en cours était le résultat d’une période favorable faite d’importantes dépenses publiques et de la levée progressive des mesures de confinement.

« Cette fenêtre de tir pourrait maintenant se refermer », a-t-il cependant dit, ajoutant qu’une baisse de l’économie serait « très coûteuse ».

Dave Ramsden, vice-gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), et Gertjan Vlieghe, membre du comité de politique monétaire, ont averti mercredi que l’économie britannique pourrait subir plus de dommages que ce que la banque centrale a annoncé le mois dernier.

De nombreux économistes s’attendent à ce que la BoE annonce une nouvelle accélération de son programme d’achat de titres obligataires en novembre.

Articles récents

Le baromètre tunisien plonge dans le rouge courant la semaine du 21 Septembre

Après avoir enchaîné quatre semaines consécutives dans le vert, la bourse de Tunis s’est retrouvé cette semaine dans le...

La BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences « BH Academy » : Un acquis et des ambitions

La BH Bank vient d’inaugurer son centre de Développement des Compétences « BH Academy» lors d’une cérémonie présidée par son Directeur Général, Monsieur Hichem...

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le succès de l'émission de son...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés d’actions en raison notamment d’évolutions...

Dans la même catégorie